×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Safi: Don de cartables pour encourager à la scolarisation

    Par L'Economiste | Edition N°:2161 Le 30/11/2005 | Partager

    . Une opération lancée en partenariat avec de nombreux acteurs locaux. Les bénéficiaires sélectionnés selon les critères du recensement national Cartables, fournitures et manuels scolaires pour encourager les nouveaux petits écoliers. Une opération sociale d’envergure préparée par la délégation du MEN (Education nationale), en partenariat avec l’Association marocaine d’éducation et de développement (AMED) et la Fondation Mohammed V. Le premier souci des organisateurs est de lutter contre les déperditions scolaires dans les milieux défavorisés. Le nombre des bénéficiaires de cette opération s’élève à 13.331 élèves (garçons et filles) nouvellement inscrits en 1re année du primaire. Les résidents de l’orphelinat de Safi, ceux de la prison civile ainsi que plusieurs enfants recommandés par différentes associations sont aussi inscrits sur la liste des bénéficiaires. Plusieurs acteurs socio-économiques et pédagogiques, nationaux et régionaux ont participé matériellement ou en nature à cette opération de solidarité. L’action a été lancée le 19 septembre 2005 par le wali de la région Doukkala-Abda. La première distribution a concerné l’orphelinat et l’unité scolaire Jlidat du groupe scolaire Azzalaqa de la commune rurale d’Al Baddouzza cercle de Had Hrara. L’opération a couvert des écoles primaires selon des critères établis. Les communes rurales et des quartiers citadins de la province classés comme étant les plus pauvres, selon les statistiques de 1994. Parmi les partenaires de l’opération, à noter notamment la participation de l’Office chérifien des phosphates (OCP), des associations nationales, une ONG française, des sociétés privées et des bénévoles. M.R

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc