×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Réveillon: L'oriental et le rétro domineront aux palaces de Casablanca

    Par L'Economiste | Edition N°:57 Le 10/12/1992 | Partager

    Les hôtels de haut standing préparent le réveillon. Les programmes d'animation, arrêtés dans leurs grandes lignes, maintiennent le thème oriental et, à l'opposé, les airs-disco. Les innovations prévues réhabilitent quelques souvenirs du passé. "Casablanca" sera le thème principal de la soirée au Royal Mansour, et Le Palace du Safir reconstituera à ses convives l'ambiance du "bon vieux temps" Le produit-réveillon fait, actuellement, l'objet d'une commercialisation auprès de la clientËle-cible. La promotion pour grand public est prévue pour les derniers jours du mois.

    Le point commun des programmes d'animation est le thème oriental. Le produit a connu, l'année dernière, un grand succès auprès de la clientèle d'affaires arabe du Golfe et la clientèle marocaine. Cette année, il est maintenu au Hyatt, au Safir et au Holiday Inn et accessoirement au Sheraton. Le Hyatt, qui prévoit sept points de vente, organisera sa nuit orientale au Forum, avec une décoration de "mille et une nuits". L'animation musicale sera assurée par Hakim, chanteur égyptien. Du côté marocain, on retrouvera Hayat Idrissi, Mohammed Zbadi et Youssef Amine. Du Raï est prévu après minuit. Et, bien entendu, des danseuses du ventre vont se produire, au grand bonheur des passionnés des nuits orientales. Le programme sera présenté par Naciri, humouriste qui a présenté son show dernièrement à Casablanca. Un dîner spécial fin d'année sera servi. Il comprendra une terrine de saumon et pommes de terre avec coulis d'avocat, "un soufflé de St. Pierre à la julienne de poireau et sauce homardine", un sorbet de mandarine, "un mignon de veau au foie gras dans une crêpe de sauge", des légumes d'hiver croquants, des délices exotiques sur velouté de mangue, du café ou du thé et des pralinés aux fruits. Prix par personne : 1.500DH. Au Safir, la nuit orientale aura lieu au "Johara", restaurant des spécialités libanaises.

    Le spectacle sera assuré par la troupe "Al Arze" du Liban, avec un nouveau show, une danseuse du ventre et des chanteurs marocains. Un menu" Saint Sylvestre" sera servi, comprenant notamment "des aiguillettes de loup avec ses bâtonnets de légumes nouveaux en papillotes sauce pêcheur", des petites cailles fourrées aux champignons sur "lit de vermicelles de riz", un parfait de framboise aux étoiles de chocolat et "coulis exotique" , un café à travers les âges. Prix par personne: 1.300 DH. Pour sa nuit orientale, le Holiday Inn maintient le même programme que l'année derrière au restaurant "El Bahia", d'une capacité de 40 couverts. Prix par personne: 1.800 DH. "Les ambassadeurs", restaurant de cuisine "internationale", conservera également le même programme. Prix par personne: 1.250 DH. Au Sheraton, le salon "Grand Fès" offrira à ses convives des danses et de la musique orientale. Mais également du jazz avec Edouar Do Gomez et du chant mexicain avec Sylvia Elena et le trio Vera Cruz. De la music-disco est prévue après minuit. Au menu, un apéritif au Champagne, une salade de cailles au foie gras et au vinaigre de framboise, "le panequet de fruits de mer à l'aneth", le sorbet de pamplemousse rosé au champagne, "l'assiette aux trois médaillons, endives braisées, perles du nouvel an, pommé William", un buffet de dessert de la Saint-Sylvestre, la demi-tasse et les mignardises. Prix par personne comprenant apéritif, menu de gala, et boissons: 1.493 DH. Les deux autres restaurants du Sheraton: le Trianon et El Andalous seront également des points de vente. Le réveillon sera, par ailleurs marqué par la mise en relief de quelques événements des années rétro, quarante et cinquante. C'est le cas du Royal Mansour et du Palace du Safir.

    Le Royal Mansour sort de l'ordinaire cette année. A la polyvalence des thèmes, il substitue un thème unique. "Casablanca", ce classique du cinéma américain dont on célèbre le cinquantenaire, interprété par Humphrey Bogart et Ingrid Bergman, inspirera la soirée de la Saint Sylvestre.

    Un orchestre, dont le nom n'a pas été révélé, reprendra les airs du film. Le salon de l'hôtel et le jardin d'hiver seront décorés dans l'esprit de l'époque. Les serveurs seront vêtus en conséquence. Chaque client aura droit à un accueil personnalisé. M. Abdelouahed Alaoui, responsable des ventes à l'hôtel, promet "quelque chose d'original" sans pour autant en révéler la teneur pour ne pas gâcher l'effet-surprise. Deux formules sont proposées. Dans la première, hôtel offre un logement en chambre de luxe, plus dîner de gala dansant avec demi-bouteille de Champagne par personne et petit déjeuner buffet du nouvel an. Prix en chambre double (deux personnes) : 3.993 DH. Dans la seconde, les mêmes produits sont proposés à l'exception du logement. Prix par personne: 1.500 DH.

    Au night Club Restaurant, le Palace du Safir, le thème sera sous la devise: "Le Palace à l'heure du bon vieux temps". Un groupe de six Anglaises, "Solar System Ballet", présentera un schow nouveau. Un dîner Saint Sylvestre sera servi. Prix par personne: 1.500 DH.

    Abdelkhalek ZYNE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc