×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

"Notre objectif est de renforcer notre présence sur le marché maghrébin"

Angelo Barolli, président de l'Association italienne des fabricants de carreaux céramiques et de matériaux réfractaires (Assopiastrelle)

Par L'Economiste | Edition N°:622 Le 22/10/1999 | Partager

· L'industrie italienne des carreaux céramiques revendique 43% du commerce international
· Un système de distribution plus performant vers les pays du Maghreb est en cours d'étude

- L'Economiste: Le salon international de la céramique et ameublement pour salles de bain a été un succès(1). Quel est le bilan?
- M. Angelo Borelli:
Cersaie 99 a battu tous les records. Les chiffres le démontrent: la surface nette d'exposition qui représente 136.000 m2 grâce aux nouveaux pavillons 19 et 20 (+22,5%) a été utilisée dans sa totalité et le nombre d'exposants a dépassé les 1.000, représentant environ 30 pays. Cersaie s'impose ainsi comme la plus internationale, la plus importante et la plus fréquentée des manifestations du secteur des carreaux céramiques et de l'ameublement de salles de bain.

- Quelles sont les nouveautés qui ont caractérisé cette édition?
- C'est surtout du point de vue technique. Les exposants ont présenté une céramique plus résistante et mieux adaptée aux grandes architectures. Le carreau céramique était surtout utilisé à la maison, dans la cuisine et les salles de bain. Actuellement, il l'est plus dans les aéroports, les hôpitaux, les écoles C'est dire l'importance de la demande potentielle.

- Est-ce que l'industrie italienne des carreaux céramiques est préparée pour faire face à cette demande?
- L'industrie italienne des carreaux céramique se compose aujourd'hui de 280 entreprises, dont la plupart sont organisées en groupes industriels et emploie environ 31.000 personnes. Parmi les particularités et les performances de ce secteur, la part des ventes réalisées à l'export par l'ensemble des entreprises (70%) qui nous a permis de contrôler 43% du commerce international. Nous serons en mesure de maintenir ces résultats uniquement si l'intense activité de recherche & développement, la capacité de concevoir des innovations techniques, la quête des solutions esthétiques satisfaisant le consommateur international et la qualité des services offerts pour la distribution, non seulement se confirment.

- Parlons un peu du marché maghrébin en général et celui marocain en particulier, quelle est la part de ce marché dans les exportations italiennes du céramique?
- Le marché maghrébin est très important pour nous. Notre objectif est d'y renforcer notre présence qui est actuellement faible par rapport à notre concurrent espagnol. Celui-ci est plus présent parce qu'il a peut-être mieux compris les goûts et les attentes du consommateur. Le carreau est en effet une matière qui peut être adaptée et différer au niveau conception d'un pays à l'autre et donc les attentes du consommateur allemand peuvent différer par exemple de celles d'un Algérien. Actuellement, notre centre d'études est en train d'étudier les possibilités de mise en place d'un système de distribution plus performant.
- En Europe, les professionnels prévoient pour les prochaines années une reprise du secteur du bâtiment, quelle est votre stratégie pour accompagner cette relance?
- Notre stratégie se base d'abord sur l'innovation, ensuite sur la promotion. Celle-ci nous l'avons limitée aux pays où nous sommes déjà très bien installés. Nous allons la renforcer dans les régions où notre introduction est faible. Actuellement, nous travaillons surtout sur le marché nord-américain. C'est un marché comme celui du Maghreb arabe où le carreau céramique n'est pas très bien introduit. Nous avons donc décidé de concentrer tous nos efforts sur cette région.

Propos recueillis par Adil BOUKHIMA

(1) Il s'est déroulé du 28 septembre au 2 octobre à Bologne en Italie.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc