×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossiers

    Que reprochez-vous à votre assureur?

    Par L'Economiste | Edition N°:117 Le 17/02/1994 | Partager

    Assez curieusement, l'enquête Sunergia-L'Economiste montre que les assurés formulent peu de reproches à l'endroit des polices qu'ils ont effectivement souscrites. En dehors des couvertures maladie et accidents du travail, il convient d'être prudent quant à l'interprétation des résultats en raison du nombre restreint de réponses.

    Assurance-maladie: 148 personnes ont des reproches à faire:

    Retards de remboursements: 50%

    Non-remboursement de certaines maladies: 20%

    Plafond de remboursement: 15%

    Autres reproches: primes trop élevées, procédures complexes ou pas expliquées, contrat malhonnête...

    Ce sont les cadres salariés qui formulent le plus de reproches et ces derniers augmentent avec l'âge de l'assuré mais sa situation de famille n'influence pas son jugement (sauf si l'assuré est veuf ou divorcé, car alors il devient virulent).

    Accidents du travail: 21 personnes ont des reproches à faire:

    Lenteur du remboursement: citée 9 fois

    Procédures complexes: citées 5 fois

    Indemnités non-importantes: citées 4 fois

    Autres reproches: mauvaise évaluation des sinistres, non-remboursement...

    Les reproches viennent essentiellement des chefs d'entreprise et plutôt à Casablanca.

    Retraite: 19 personne sont des reproches à faire:

    Coût élevé: cité 7 fois

    Faible rendement: cité 7 fois

    Les critiques sont formulées essentiellement par les femmes, par les cadres moyens et par les propriétaires de voiture.

    Habitation: 17 personnes ont des reproches à faire:

    Couverture limitée: citée 6 fois

    Coût élevé: cité 3 fois

    Les critiques viennent plutôt des femmes et des chefs d'entreprise.

    Décés invalidité: 15 personnes ont des reproches à faire:

    Indemnités faibles: citées 9 fois

    Ce sont les cadres salariés, moyens ou supérieurs, qui formulent le plus de reproches.

    Hospitalisation-interventions: 12 personnes ont des reproches à faire:

    Malhonnêteté du contrat, frais non payés directement...

    Les femmes sont plus critiques que les hommes, et les reproches augmentent avec nombre d'enfants de l'assuré.

    Assistance-secours: 5 per sonnes ont des reproches à faire:

    Couverture limitée, exigence de justificatifs

    Par ailleurs 13 personnes parmi les 309 cadres interrogés n'ont aucune assurance. F

    Aucune de ces personnes ne possède de voiture (rappelons que parmi les propriétaires de voiture, 12 n'ont pas cité l'assurance automobile parmi les couvertures dont ils bénéficient).

    Les 13 réfractaires absolus à l'assurance donnent plusieurs raisons. Neuf d'entre eux invoquent un motif ayant trait à leur manque de confiance dans les assurances; trois non-assurés expliquent que le coût est trop élevé et trois autres jugent leurs revenus insuffisants pour s'assurer.

    Deux cadres indiquent qu'ils "n'y ont jamais pensé".

    Le compte rendu ne précise pas si ces personnes se sont, ou non, précipitées chez leur assureur après le passage de l'enquêteur de Sunergia...

    N S

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc