×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Publicité: La profession s'organise

    Par L'Economiste | Edition N°:27 Le 30/04/1992 | Partager

    Longtemps espérée, l'organisation du secteur de la publicité, dans ses différentes composantes, semble maintenant bien lancée, avec la perspective de création d'une association des supports et d'un comité tripartite agences-annonceurs-supports dont les efforts tendront à la professionnalisation du marché.

    LE monde de la publicité aura connu cette semaine deux pré-événements qui auront probablement des retombées structurelles sur le secteur, à court et long terme.
    Il s'agit d'une part du lancement du processus de création d'une association (ou d'un groupement) des supports de publicité; et d'autre part, d'une réunion préparatoire relative à la création du CIPP (Comité interprofessionnel permanent de la publicité) qui sera un organisme tripartite (annonceurs-agences-supports).
    La création d'une association des supports de publicité est un vieux rêve que caressaient quelques figures dans les principaux supports et notamment M. Ali Bekkali qui a longtemps dirigé le SAP, régie publicitaire du premier support du Maroc (la TVM) avant de prendre la direction de Régie 3(1). Comme devait le souligner M. Hendri Sedbon(2), c'est par là que l'organisation du secteur aurait dû commencer, il y a longtemps.
    Mais comme il n'est jamais trop tard pour bien faire, une réunion préparatoire a regroupé plusieurs supports de publicité dans les locaux de Régie 3, le 27 Avril(3). Il en sorti un comité de travail chargé de mener les différentes démarches relatives à la création d'une association (ou d'un groupement, le nom définitif sera choisi ultérieurement) des supports de publicité.

    L'assemblée constitutive doit intervenir au cours du mois de Septembre. Ce comité est présidé par M. Ali Bekkali.
    L'intérêt du regroupement des supports de publicité, dans leurs différents segments, est d'un intérêt évident à tous points de vue. Comme le rappelait M. Bekkali au cours de la réunion préparatoire, les supports sont confrontés à des problèmes similaires: délais de recouvrement, rémunération des intermédiaires, accréditation des nouvelles agences, guerre des tarifs, conformité de la publicité aux règles de véracité, de loyauté et de moralité... En effet, la responsabilité des agences et des annonceurs n'exclut nullement celle des supports.
    Le regroupement des supports de publicité au sein d'une association lèvera le dernier obstacle à la création du comité interprofes-sionnel de la publicité.

    Ce comité tripartite qui sera l'émanation de l'ensemble des professionnels du secteur agira dans quatre directions:
    -définir les règles de conduite et de déontologie en matière publicitaire;
    -représenter le secteur à chaque fois que celui-ci est sollicité dans son ensemble;
    -aider à la mise en place d'instruments de travail tels qu'un bureau de vérification de la publicité ou un organe de contrôle de la diffusion;
    -promouvoir les investissements publicitaires dans le pays.
    Tout cela devrait contribuer à une professionnalisation et aussi à l'élargissement d'un marché qui demeure sous-investi: les investissements publicitaires ont représenté 1,5 dollar par habitant l'année dernière, soit 0,2% du PIB ce qui, comparativement à certains pays arabes ou africains, demeure très insuffisant.o

    M.C.

    (1) Qui est devenue la régie de quatre supports: Télé Plus, 2M, Médi I et les publications du Centre Marocain de Conjoncture.
    (2) M. Sedbon dirige une agence de publicité, C.E.P. Il prend part à la création d'une association des supports en tant que régisseur de différents supports, au titre d'Universal.
    (3) Les supports présents ne prétendaient pas représenter l'intégralité du secteur. Il s'agissait simplement, par souci d'efficacité, de réunir un noyau dynamique chargé de faire aboutir rapidement le projet, l'adhésion à l'association ou au groupement étant alors ouverte à tous les supports.
    Ont pris part à la réunion du 27 Avril, les supports suivants: New Publicity (régie des terrains de sport et de La Gazette du Sport), le groupe Maroc Soir, Le Libéral, L'Economiste, La Vie Economique, le SAP (régie de la TVM), White Owl (affichage), L'Opinion-Al Alam, Al Bayane, Universal et Régie 3.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc