×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Parlement
    Les conseillers auront leur propre Chambre

    Par L'Economiste | Edition N°:2879 Le 13/10/2008 | Partager

    . Capacité: plus de 800 places. Coût global: 180 millions de DHLa rentrée parlementaire de cette année sera marquée par l’inauguration du nouveau bâtiment destiné à la Chambre des conseillers.Le nouveau siège a été construit à côté de l’ancien bâtiment du Parlement. «Les décideurs ont voulu que les deux Chambres soient sur le même site en assurant une continuité entre elles», précise Mustapha Zeghari, architecte chargé du projet. Le suivi de la réalisation de ce chantier a été assuré par les services du ministère de l’Equipement. Selon une source sûre, la construction de ce bâtiment aurait coûté quelque 180 millions de DH dont 40 millions destinés à l’équipement audiovisuel. «Il s’agit d’un projet complexe avec plusieurs contraintes à gérer», souligne Zeghari. «Le chantier a été réalisé sur un site classé, et à cause de cela l’Agence urbaine de Rabat n’a autorisé aucune dérogation», explique-t-il. A titre d’exemple, la hauteur de la nouvelle structure a été limitée, et ne devait pas dépasser 12 mètres. En dépit de ces contraintes techniques, il faut dire que le pari a été réussi. Pour s’en rendre compte, il faut visiter la salle de la Chambre avec une coupole en bois travaillé d’une manière originale. «C’est la première fois au Maroc qu’on construit une coupole concave sous une grande verrière», souligne l’architecte. Selon ce dernier, cela permet de briser la lumière du jour et donner à la salle un aspect très chaleureux. L’optimisation de l’espace au niveau de la salle a été également parmi les points forts de cette œuvre. «La salle pourra recevoir plus de 800 personnes dans un cadre agréable», indique le concepteur du projet. «Il y a suffisamment de places pour réunir les membres des deux Chambres plus les représentants de la presse», explique-t-il. A côté de ce travail traditionnel, la salle a été équipée d’un matériel audiovisuel et électronique de dernière génération. En effet, chaque siège est doté d’un tableau avec un moniteur TV, un micro, un haut-parleur avec les accessoires nécessaires. Mais le plus important dans tout cela est la possibilité de contrôle de la présence à travers une carte magnétique personnelle. Elle permet également au conseiller de participer aux opérations de vote à partir de son siège. Un archivage électronique de toutes les séances de la Chambre figure également au menu. Toujours sur le même registre, il faut noter que la salle est équipée d’un complexe audiovisuel très développé et un système de téléaffichage dans les autres salles de réunion. Leur nombre est de 13, dont 6 sont réservées aux commissions. Pour le personnel administratif, on a prévu un pavillon composé de 90 bureaux. Nour Eddine EL AISSI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc