×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:2879 Le 13/10/2008 | Partager

    . Terrorisme/cybercafé Casablanca: Verdict le 16 octobreLa cour d’appel à Salé a décidé de rendre son verdict le 16 octobre dans l’affaire des 52 accusés de terrorisme, complices présumés du kamikaze Abdelfettah Raydi qui s’est donné la mort le 11 mars 2007 dans un cybercafé à Casablanca. Des peines de réclusion à vie avaient été requises, le 4 septembre dernier, contre trois membres de ce groupe. L’accusation avait également requis, dans son réquisitoire, devant la chambre criminelle chargée des affaires de terrorisme, des peines de 30 ans de prison pour trois prévenus, 20 ans contre sept membres du groupe, 15 ans pour cinq autres et 10 ans pour le reste des personnes impliquées. Les membres du groupe, dont une femme poursuivie en état de liberté provisoire, sont originaires de Casablanca, Mohammedia, El Gara, Salé, Kénitra et Agadir. . Abdelaziz Meski: JugementLa chambre criminelle près la cour d’appel d’Agadir a prononcé, jeudi dernier, des peines allant d’un an de prison avec sursis à 15 ans de prison ferme contre les neuf personnes poursuivies pour l’assassinat du policier Abdelaziz Meski à Tan Tan en février dernier. La chambre a condamné le principal accusé, Yahya Iaazza, à 15 ans de prison ferme. Sept autres prévenus ont écopé d’une peine de 4 ans de prison ferme chacun. Il s’agit de Lahcen El Faqir, Najem Bouba, Moujahid Myara, Mohamed Salmi, Mahmoud El Barkaoui, Abdelghani Bani et Salama Charfi. Omar El Faqir a, pour sa part, été condamné à une peine d’un an de prison avec sursis.*. Un jeu de simulation chez BNP Paribas BNP Paribas annonce la création d’Ace Manager, un grand jeu d’aventure professionnel. Il vise les étudiants des écoles et universités de 26 pays dont le Maroc. Il a été conçu autour de trois grands domaines d’activité du groupe: la banque de détail, la banque de financement et d’investissement, l’Asset Management et les services. Inspirés de faits réels et associant les métiers bancaires à l’univers du tennis, les étudiants devront tester leurs aptitudes à exercer divers métiers de la banque. La compétition, qui se déroulera en anglais, se conclura par une grande finale entre les cinq meilleures équipes, qui se tiendra mi-avril 2009. Cette rencontre aura lieu à Paris en présence d’un jury d’experts devant lequel les candidats devront relever un nouveau défi. Les équipes constituées de quatre étudiants peuvent s’inscrire dès le 17 novembre 2008 sur le site «acemanager.bnpparibas.com». La phase de jeu en ligne se déroulera sur six semaines, du 4 février au 18 mars 2009.. Un blog de discussion sur les RHLe portail de l’emploi, ReKrute.com, vient de lancer le premier blog RH au Maroc www.blog-ReKrute.com. La solution, qui est opérationnelle depuis le 6 octobre, se présente sous forum de rendez-vous mensuels avec un expert du recrutement, ou un DRH. L’objectif étant de répondre en direct aux interrogations des utilisateurs sur tout ce qui a trait au marché du travail. Cet espace communautaire donne accès à la publication de notes et d’articles en relation avec l’actualité de l’emploi, à l’agenda des manifestations (salons, forums,…), des témoignages et des chroniques. Le blog apporte également des conseils aux chercheurs d’emploi.. L’OCP envisage de créer une universitéAprès l’échec de son institut, l’OCP a un projet «avancé» de création d’une université. Son objectif est de former les ingénieurs de l’Office au management. Un besoin qui se ressent de plus en plus et qui touche les ingénieurs de tous les secteurs. «Ils sont très bons techniquement, mais décalés par rapport à la gestion des entreprises et des équipes», ne cessent de répéter les spécialistes.. Classement 2008: Domination des universités anglo-saxonnes Première Harvard, deuxième Yale, troisième Cambridge, quatrième Oxford, année après année, les mêmes universités demeurent au sommet du classement «THE-QS World University Rankings» publié par le Times Higher Education. Avec une mention spéciale à l’Université du Massachusetts, qui truste la première place depuis la création de classement en 2004. Publié jeudi 9 octobre, ce classement des 200 meilleures universités au monde consacre donc une fois de plus les grandes institutions américaines qui placent 37 des leurs parmi les 100 premiers noms, l’enseignement supérieur britannique comptant pour sa part 4 universités dans le top 10 et 17 dans le top 100. Premier établissement non anglophone, l’University of Tokyo est 19e. En ce qui concerne les établissements français, il y a peu de changement par rapport aux années précédentes, les quatre mêmes établissements apparaissant à des places quasiment analogues à l’an passé. Dans l’ordre, Normale Sup’ figure en 28e position (-2), Polytechnique recule légèrement à la 34e place (-6), l’ENS Lyon pointe à la 140e (+17) et l’Université Pierre-et-Marie-Curie Paris VI, 149e (-17). Seul un classement combiné est pour l’heure disponible mais une évaluation plus détaillée par spécialité devrait être publiée dans les jours à venir. L’étude qui se veut le pendant du classement de Shanghai s’appuie sur les opinions qu’ont le monde académique et les recruteurs de l’enseignement supérieur. Plus de 6.350 universitaires ont cette année participé à l’enquête, de même que 2.340 recruteurs.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc