×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Oued Eddahab-Lagouira
Plus de deux milliards de DH pour la pêche

Par L'Economiste | Edition N°:3367 Le 22/09/2010 | Partager

. Vaste programme de valorisation des sites. Un volume de prise de 228.000 tonnes en 2009 667 km. Telle est la longueur du littoral de la région Oued Eddahab-Lagouira, ce qui en fait une des régions les plus poissonneuses du pays avec 65% du potentiel halieutique national.La baie marine subsaharienne allongée de plus de 400 km2 de surface, très favorable pour l’aquaculture, est un autre atout de la zone. Cataloguée zone humide Ramsar, elle est un relais de migration, une zone d’hivernage et de nidification pour des milliers d’oiseaux. Ceci, en plus d’être une zone nourricière pour de nombreuses espèces de poissons et de mollusques bivalves. Ces opportunités ont participé au développement du secteur de la pêche maritime qui est l’un des piliers économiques de la région. Les principaux segments qui caractérisent le secteur sont la pêche artisanale, côtière, hauturière, en plus du segment relatif à la pêche des petits pélagiques et celui des mollusques bivalves comprenant la pêche et l’aquaculture. Le potentiel des ressources halieutiques de la région comprend les céphalopodes (poulpe, calmar et seiche), les petits pélagiques (sardine, maquereau), les grands pélagiques (thonidés, mulet, espadon), les lamellibranches dont moule, couteau, palourde, bigorneau… et les grands crustacés telle la langouste verte. Durant l’année 2009, la production a atteint un volume de 227.615 tonnes pour une valeur de plus de 915 millions de DH. La répartition de la production par espèces fait ressortir que 88% concernent le poisson pélagique et le reste le poisson blanc et le poulpe. Afin de permettre aux populations des marins pêcheurs d’exercer leur métier dans de bonnes conditions, les sites de pêche ont été équipés en infrastructures de base. Une action qui entre dans le cadre du Programme villages de pêche dans la région, dont le principal objectif est de créer de véritables micro-pôles de développement générateurs de prospérité socioéconomique régionale. Cette restructuration de la filière de la pêche a permis à des villages tels N’tireft, Lassarga, Labouira, Lamhiriz ou Imotlan de bénéficier d’un circuit commercial performant, de halles équipées, de locaux pour matériels et de logements pour les pêcheurs. De par l’importance des potentiels que ce programme de valorisation permet, une enveloppe budgétaire de 2,233 milliards de DH lui a été allouée. Un financement pris en charge par plusieurs sources dont le budget général de l’Etat, le Fonds Hassan II pour le développement social, la coopération maroco-japonaise, l’Agence du Sud, l’Office national des pêches, la Banque mondiale et aussi le Millinium Challenge Account.Pour rappel, la flotte de pêche dans la région est composée de 3.244 barques, 76 palangriers côtiers, 14 palangriers réfrigérés, 18 senneurs côtiers, 4 chalutiers RSW nationaux et 1 chalutier RSW congélateur. Pour ce qui est de la flotte étrangère, elle comprend 38 navires et plus de 250 chalutiers congélateurs de pêche céphalopodière hauturière opérant au large des eaux de la circonscription de Dakhla.


Transformation

Le nombre d’unités industrielles opérant dans le secteur de la pêche dans la région d’Oued Eddahab-Lagouira est de 85 dont plus de 90% agréées pour la congélation. Par ailleurs, 8 zones conchylicoles classées «A» offrent l’opportunité la pêche conchylicole de même que l’installation de 7 fermes aquacoles productives d’huîtres creuses. En plus de la richesse que représente la main-d’œuvre active, la région comprend un centre de qualification professionnelle maritime et un centre régional de recherches halieutiques pour de meilleurs renforcement et valorisation.De notre correspondante, Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc