×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Nouvelle franchise dans la chaussure

Par L'Economiste | Edition N°:2406 Le 22/11/2006 | Partager

. Aldo ouvre à CasablancaNesk Investment, filiale marocaine du groupe saoudien Nesk Trading, a ouvert, la semaine dernière à Casablanca, le magasin Aldo, une nouvelle enseigne de chaussures importées du Canada.Le groupe mère, qui possède déjà plusieurs commerces sur le marché marocain notamment Stradivarius, La vie en rose, Mango, Okaïdi… a investi 360 millions de DH pour ses différentes franchises et s’attend à 150 millions de DH de chiffre d’affaires fin 2006, selon le directeur général du groupe, Imad Dine Abdellah. Celui-ci s’est refusé à fournir les chiffres spécifiques à Aldo.La filiale a organisé, samedi dernier, une conférence de presse dans les locaux de Nesk afin de présenter la nouvelle enseigne. Une trentaine de personnes, essentiellement des clients, était présente à cette rencontre. Le vice-président de Aldo international, Norman Jaskolka, a souligné que le Maroc est un marché porteur pour le groupe.Les chaussures Aldo, aussi bien pour hommes que pour femmes, dont la fourchette de prix varie entre 700 et 4.000 DH, se vendent déjà «bien» depuis l’ouverture du magasin, le mercredi 15 novembre, affirme Imane Ramy, responsable Marketing. «Ce résultat n’est pas le fruit du hasard», dira Norman Jaskolka. «Avant de s’implanter dans n’importe quel pays, une véritable enquête de terrain est accomplie afin de déterminer le profil de notre cible». De fait, le groupe ne confectionnera pas la même chaussure au Canada qu’au Maroc et n’adoptera pas non plus la même stratégie pour promouvoir le produit. «A chaque pays sa politique!» conclut le vice-président. Les franchises qui s’aventurent et s’installent dans un pays, en faisant abstraction de sa variable culturelle, essuient souvent un véritable échec, de l’avis du groupe Aldo.Celui-ci compte, d’ailleurs, ouvrir d’autres points de vente au cœur des autres villes du Royaume dans les années à venir. La franchise nationale et internationale continue, donc, sur sa lancée au Maroc. La concentration de grandes enseignes dans l’habillement, la chaussure ou encore l’accessoire font de Casablanca la ville du shopping, par excellence.L. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc