×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bibliothèque nationale: Les travaux achevés fin 2007

Par L'Economiste | Edition N°:2406 Le 22/11/2006 | Partager

. L’investissement porté à 210 millions de DH contre 150 initialement. Un système de gestion intégré en vueLA nouvelle bibliothèque nationale s’apprête à prendre, enfin, forme. Initiée en 2003 par le ministère de la Culture, elle sera opérationnelle à fin 2007. L’avancement des travaux est de 90% pour le gros œuvre et de 70% pour le lot technique (climatisation, électricité…). Abdelouahed Mountassir, architecte et co-maître d’œuvre du projet, explique les causes du retard. A commencer par la lenteur de la procédure d’adjudication de certains marchés (revêtement, peinture…). La deuxième a trait aux difficultés rencontrées lors des travaux de terrassement à cause de la nature rocheuse du terrain. Les travaux de terrassement effectués ont été aussi longs que coûteux. Cela s’est traduit à la fois par des retards d’exécution et un dépassement du budget de construction. Celui-ci s’élève désormais à 160 millions de DH contre 100 millions initialement prévus. Toujours est-il que le projet avance. L’œuvre majeure que contient cet édifice n’est autre que la tour le surplombant. Celle-ci est destinée à la conservation de plus de 11.000 manuscrits avec 32.000 titres, dont une grande partie remonte au XIIe siècle, considérés parmi les plus rares de la civilisation humaine. Pour Mountassir, ce projet va permettre à la capitale du Royaume d’avoir sa deuxième tour après celle de Hassan, destinée à la conservation de la mémoire de la nation. Au pied de la tour, la bibliothèque, d’une superficie de 22.000 m2, prend également corps. Le fond documentaire à gérer s’élèvera à 1,3 million d’unités. «Pour cela, parallèlement aux travaux de construction, des chantiers de mise à niveau du mode de gestion de la bibliothèque ont été entamés. Nous effectuons actuellement les dernières retouches au cahier des charges relatif à l’acquisition du SIGB (système intégré de gestion de bibliothèque)», signale Abdelati Lahlou, coordinateur de la bibliothèque nationale. D’une valeur de plus de 3 millions de DH, ce progiciel permet l’informatisation, selon les normes internationales, des différentes fonctions liées à l’entretien et à la gestion d’une bibliothèque. D’autres achats sont aussi prévus pour l’équipement de la nouvelle bibliothèque, dont 160 postes informatiques. A côté du budget de l’Etat, d’autres ressources ont été mobilisées auprès de pays comme la France, la Belgique ou encore le Japon. Un transfert d’expertise pour accompagner la mise en place de ce projet a également été effectué.Nour-Eddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc