×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Nouveautés à Jouba 95 : Tisli communication cherche la meilleure formule

Par L'Economiste | Edition N°:207 Le 07/12/1995 | Partager

Du 16 au 30 décembre, la Ville de l'Enfant ouvrira ses portes à l'annexe du Complexe Mohammed V, invitant des milliers de petits Marocains à entrer dans un monde imaginaire, un monde magique


Forte de deux ans d'expérience, Tisli Communication conçoit Jouba 95 sous une nouvelle formule, un nouveau lieu. Le thème choisi pour cette année, "Cultures du Monde", s'adapte parfaitement à la stratégie de Tisli d'ouvrir Jouba à l'international tant au niveau institutionnel que commercial.
Pour cette troisième édition, les organisateurs ont choisi pour emplacement l'annexe du Complexe Mohammed V, parce qu'"elle fera profiter les enfants, et leurs parents bien sûr, d'un espace vert, d'une grande aération, d'un éclairage de haut niveau et de normes de sécurité, en plus du fait qu'elle est très connue des enfants, puisque de nombreux établissements scolaires y pratiquent leurs activités sportives", nous affirme Mme Wafaa El Berny Mezouar, administrateur.
Pourquoi Jouba ne serait-il pas l'occasion d'amener la culture et l'expérience d'ailleurs vers nos enfants? C'est dans cette optique qu'en collaboration avec les instituts culturels français, espagnol et italien, l'ambassade du Canada, le bureau de liaison avec Israël à Rabat et la Communauté Française de Belgique-Wallonie Bruxelles, plusieurs pays ont été invités à participer: Belgique, Canada, Israël, Portugal, France, Espagne.
Au sujet du déficit en 1993, qui était de 1,5 million de DH, Mme Mezouar explique que: "C'est une perte que nous avons décidé d'amortir sur trois ans, le chiffre d'affaires de 1994 nous a permis d'en couvrir 60%; nous devons, normalement, récupérer cette année les 40% restants ".

1 Joubi = 1 Dirham


Pour une meilleure gestion, et afin d'éviter toute tricherie de la part des animateurs, Jouba aura sa propre monnaie, le "Joubi". Il a la valeur d'un Dirham et sera en vente, en carnet de 10, dans des "Joubi Bank". "Cela nous permettra aussi de faire des statistiques", constatent les organisateurs. "Chaque année, on nous fait remarquer que 10DH pour les enfants et le double pour les adultes, c'est trop cher, nous avons donc essayé d'y remédier en créant pour Jouba 95 un billet d'entrée au même prix mais qui, grâce à ses deux volets supplémentaires, donne droit à un spectacle et un atelier".
Jouba'95 aura sa radio, "une vraie", nous dit-on; il aura aussi son journal et un "Club Jouba", ouvert aux enfants de 2 à 12 ans (des fois même un petit peu plus). Ce sont des petits Marocains qui se sont choisi pour devise "L'Avenir c'est Nous" et qui souhaiteraient, avec des enfants d'autres régions, former une véritable famille.
Jouba aura même sa boutique, où il ne sera vendu que des "produits Jouba": des jeux éducatifs, des souvenirs tous avec le label Jouba.
Et, grande nouveauté, il aura sa propre ferme, avec animaux et botanique. Elle est conçue avec l'aide du Zoo de Aïn Sebaâ et de la pépinière de la Communauté Urbaine de Casablanca.
Le grand concours de cette année a pour thème "Figurines du monde"; chaque participant doit dessiner une figurine habillée selon la tradition de son pays ou de sa région. "C'est avant tout un travail de recherche que nous proposons aux enfants", dit Mme Mezouar. Les oeuvres des enfants seront exposées sur une carte géante du monde.

Trois en un


Pour permettre aux enfants de s'y retrouver facilement, leur ville sera scindée en trois pôles: Jouba'Art, Jouba'Découverte et Jouba'Contact.
Le premier, sponsorisé par Holiday Inn et Royal Air Maroc, pourra accueillir jusqu'à 600 personnes. Sur sa "petite" scène de 10m sur 10 se produiront les ambassadeurs des établissements scolaires et les artistes venus de différents pays à la rencontre des petits Marocains: école du cirque Damien, troupes de théâtre, de danse, de musique, de marionnettes et de mime. Jouba'Art est aussi un mini-cinéma où seront quotidiennement projetés des films pour enfants et adolescents: Jurassik Park, Aladin, L'Ours, Flic à la maternelle
Jouba'Découverte, lui, se taille la part du lion avec le plus grand nombre de sponsors et différents ateliers, expositions et jeux.
Edifié sur quelque 3.000 m2, ce quartier de la culture et du jeu, comme aiment à l'appeler les organisateurs, est constitué de cinq "maisons": Dar Attabia, sponsorisée par Coca Cola, Dar Al Iktichaf, sponsorisée par la RAM, Dar Erraha, sponsorisée par l'ONEP, Dar Attaâyouch, sponsorisée par la Fondation Banque Populaire pour l'Education et la Culture et Dar Azzamane qui a pour sponsor le CIH.
Le troisième pôle, Jouba'Contact, est l'espace des professionnels du monde de l'enfant; il est réservé à l'exposition de produits spécifiques et ciblés (jouets et jeux, mode enfantine, informatique éducative, meubles et décoration, alimentation).
"Notre vision d'avenir est de créer une Ville permanente de l'enfant", nous dit-on à Tisli Communication. En attendant, Jouba fera une tournée dans plusieurs régions du pays. Ce seront les petits Marrakchis qui auront, début avril, le privilège de recevoir en premier la mascotte jaune. "On ira ensuite à Agadir puis au Nord", nous affirme Mme Mezouar.

Hanaâ FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc