×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Nissan fait du forcing

Par L'Economiste | Edition N°:1626 Le 20/10/2003 | Partager

. Trois lancements d'un seul coup: Patrol Sahara, nouvelle Sunny et la révélation de la 350 ZSiab, importateur exclusif de la marque Nissan, organise un mini-salon à Casablanca au Plein Ciel Paradise. Une sorte de show-room qui répertorie l'ensemble d'une gamme. Cette dernière s'élargit de plus en plus et ce, depuis la fusion avec le constructeur Renault. «Des plates-formes communes entre les deux constructeurs devraient permettre un appui d'une marque à l'autre», a souligné Pereira Dos Santos, président de Renault Maroc, lors d'un point de presse tenu le 17 octobre. De nouveaux modèles devraient en être déclinés telle la nouvelle Micra de Nissan, qui sera prochainement lancée au Maroc.L'événement Nissan, inauguré le 17 octobre, a également permis de dévoiler trois nouveautés de la marque. Il s'agit du 4x4 Patrol Sahara, doté d'un double réservoir, de la nouvelle Sunny dotée d'un moteur essence 1.3 litre, et surtout la révélation de la 350 Z. Après son lancement aux Etats-Unis et au Japon, la nouvelle Z de Nissan fait son apparition au Maroc, soit en même temps que sur le marché français. A première vue, ce nouveau bolide reste impressionnant. A son lancement à l'international, le président de Nissan a été on ne peut plus clair: «Le coupé 350 Z est le symbole du renouveau de la marque Nissan». Du coup, il vient bousculer le style peu conventionnel des sportives de la concurrence, notamment la TT d'Audi ou encore le Boxter de Porsche S, le Z4 de BMW et même le SLK de Mercedes.Côté design, la carrosserie n'a rien à envier à la concurrence. Elle affiche du charisme avec son apparence massive et ramassée. Ses lignes se veulent très tendues. Trapue et basse, elle n'en demeure pas moins facile d'accès. Ce qui ne laisse pas indifférent, ce sont ses imposants blocs optiques en losange. De même que les jantes de 18 pouces et la double sortie d'échappement chromée, qui lui procurent une belle allure de sportive.De l'intérieur, le constructeur ne semble pas avoir lésiné sur les moyens. La nouvelle sportive 3 portes de Nissan est très ergonomique et affiche un fort contenu technologique. A titre d'exemple, le bloc central qui regroupe des indications comme les données de l'ordinateur de bord.Seul bémol, l'habitacle ne dispose pas de boîte à gants. Sous le capot, la nouvelle Z développe un moteur V6 de 3.5 litres. Le même que celui ayant déjà équipé la Vel Satis et l'Espace de Renault. Cependant, le caractère sportif de la 350 a imposé quelques ajustements.Le prix de ce bolide arrêté à 567.000 DH donnera sûrement du fil à retordre à la concurrence.


Pour la petite histoire

Le premier coupé de la marque a été le 240 Z, dévoilé en 1969. Un petit bolide à la fois sportif et économique qui a marqué les années 70. Il était commercialisé à ce moment-là à un prix de base de 4.000 dollars. Après une carrière glorieuse, le 240 Z a tiré sa révérence. Il fut remplacé par la 260 Z. Vient après la 280 Z avec plus de punch. La dernière génération Z de Nissan a été révélée en 1990. Un modèle qui avait mené une concurrence à la Porsche 911. Douze ans plus tard, forte d'une fusion avec Renault, Nissan revient en force avec le coupé 350 Z. Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc