×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Médical-Expo 92 : Concurrence sur les "consommables" et arrivée de la Chine

    Par L'Economiste | Edition N°:50 Le 22/10/1992 | Partager


    Médical-Expo, le Salon International de la Santé, a ouvert ses portes le Mercredi 21 Octobre. Près de 90 sociétés marocaines et étrangères y participent,représentant une quinzaine de pays.


    C'EST la troisième édition du Salon International de la Santé qui a débuté Mercredi 21 Octobre à la foire de Casablanca. Près de 90 entreprises sont présentes. Cette année le taux des participants est nettement plus élevé que celui de l'année dernière: il a pratiquement doublé. Plusieurs produits sont présentés parmi les très nombreux secteurs de l'activité médicale: matériel de laboratoire, équipements des laboratoires, cliniques, secteur paramédical, informatique médicale, presse spécialisée...
    Les entreprises étrangères sont, elles, cinq fois plus nombreuses que l'année dernière.
    La France, avec neuf sociétés, arrive en tête. Les produits français sont traditionnellement plus connus. La majorité du matériel et mobilier en Inox, par exemple, est importée de l'Hexagone. Les coûts de transports pour ce type de matériel étant plus faibles que s'ils étaient importés d'autres pays.
    A cela, il faut rajouter deux éléments. D'abord, une partie importante du matériel qui existe à l'heure actuelle dans les hôpitaux a été achetée en France. Ensuite, le personnel a été formé sur un matériel français, et l'achat d'un autre type pose le problème de recyclage. Le matériel allemand ou américain, s'il est considéré par les professionnels comme étant de «très haute qualité» , reste tout de même à des nivaux de prix bien supérieurs.

    Forte concurrence sur les "consommables"


    Malgré tout, le marché pour ces produits «haut de gamme» existe. Deux sociétés, l'une américaine et l'autre allemande sont présentes au Salon.
    Dans la catégorie des consom-mables (seringues, gants, aiguilles, pansements...) la concurrence est vive. Les nouveaux venus arrivent sur le marché par divers chemins. L'Europe de l'Est est présente par la Hongrie, dont une société expose.
    D'autres pays d'Europe Centrale, comme la Pologne sont également présents dans le secteur, mais ne participent pas à la Foire Internationale de Casablanca.
    C'est le cas de la Corée, qui produit des consommables, du matériel électronique et chirurgical, et qui n'est pas présente non plus. En revanche, sept sociétés chinoises ont fait le déplacement.
    La nouvelle politique d'ouverture, et surtout la création de zones économiques spéciales, celle de Shenzhen notamment, ont permis le développement de secteurs comme l'équipement sanitaire.
    La Chine, en termes de sociétés participant au Salon, vient en deuxième position après la France. Les autres pays n'étant représentés que par une ou deux sociétés.
    De leur côté, 51 entreprises marocaines, dont la grande majorité étaient présentes au Médical-Expo 91, exposent divers produits. Au Maroc, la plupart du matériel est importé. La fiabilité des produits, certains demandant un très haut niveau de précision dans leur fabrication (pinces de chirurgie, bistouris...), les matériaux sophistiqués à partir desquels ils sont composés, ne permettent pas encore à l'industrie marocaine de réaliser des investissements dans ce secteur. Si certaines sociétés vendent des produits sous leur label, il faut considérer le fait que pour certains il s'agit plus d'un assemblage de pièces que d'une fabrication à proprement dit.
    A côté du matériel pour hôpitaux, des consommables, de l'oxygène de la réanimation, des réactifs de laboratoires, du bucco-dentaire, de la désinfection que commercialise, entre autres, Maghreb Oxygène, on trouve d'autres intervenants au Médical Expo 92. Royal Air Maroc s'occupe du transport aérien.
    Les facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire sont présentes. Plusieurs revues spécialisées, africaines ou européennes, participent au Salon.
    D'un autre côté, l'organisation du Médical Expo 92 prévoit une série d'animations pour permettre aux professionnels de se réunir et de discuter de thèmes spécifiques. Tables rondes, séminaires, projections de films... Il sera possible de suivre des débats sur l'éducation sanitaire, les urgences, la transfusion sanguine, le SIDA, la presse médicale...

    Hounaîne HAMIANI.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc