×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Maroc-Chine: Le phosphate et le nucléaire sur la table

Par L'Economiste | Edition N°:627 Le 29/10/1999 | Partager


· Une visite pour redynamiser les échanges entre les deux pays
· La balance commerciale reste déficitaire pour le Maroc


Le Président chinois, M. Jiang Zemin, devait arriver hier en début de soirée au Maroc pour une visite officielle de quatre jours à l'invitation de SM le Roi Mohammed VI. Son Programme est chargé. Le numéro un chinois devait s'entretenir hier avec SM le Roi Mohammed VI. Une nouvelle rencontre est prévue pour aujourd'hui au Palais Royal de Rabat. M. Zemin aura également des entretiens avec M. Abderrahman Youssoufi, Premier ministre. Les deux hommes se connaissent. Il ont déjà eu l'occasion de se rencontrer à l'occasion de la visite du chef du gouvernement en Chine il y a environ un an.
Les discussions devront se focaliser sur les mécanismes à mettre en oeuvre pour redynamiser les relations économiques entre les deux pays. D'ailleurs une rencontre avec des hommes d'affaires marocains affiliés à la CGEM est prévue. L'objectif est d'initier de nouveaux domaines de coopération. Lors d'un récent point de presse à Rabat, M. Mu Wen, ambassadeur de Chine au Maroc, a indiqué que les deux parties étudiaient un projet de coproduction de phosphates et un autre de dessalement de l'eau de mer à l'aide de l'énergie nucléaire.

Déficit


Les échanges commerciaux entre Rabat et Pékin se sont améliorés ces dernières années. Ils sont passés de 960 millions de DH durant les années 80 à 2,5 milliards en 1998. Au titre des six premiers mois de 1999, le volume global des échanges entre le Maroc et la Chine s'est chiffré à 1,4 milliard de DH. Le principal produit importé de la Chine est le thé. En 1998, les importations marocaines de ce produit ont atteint 40.000 tonnes pour une valeur de 733 millions de DH. Les autres produits importés sont constitués des appareils récepteurs radio et télévision, la vaisselle et de la quincaillerie de ménage.
Comme c'est le cas pour les importations, les produits exportés vers la Chine ne sont pas nombreux. Ils sont constitués principalement des phosphates et des engrais naturels et chimiques. Ces produits représentent en moyenne plus de 85% du total exporté. Au titre des six premiers mois de 1999, les exportations marocaines vers la Chine se sont chiffrées à 139 millions de DH contre 303,94 en 1998, soit une baisse de 54 %. A souligner que les échanges commerciaux restent déficitaires pour le Maroc à hauteur de 1,3 milliard de DH.

Adil BOUKHIMA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc