×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Courrier des Lecteurs

Marchés financiers : Fièvre sur les crédits à l'économie

Par L'Economiste | Le 17/10/1991 | Partager

Le taux d'accroissement de la masse monétaire demeure important, soulevant les craintes des autorités monétaires quant à la maîtrise de l'inflation.
En effet, en juillet 91, la masse monétaire a augmenté de 18,7 % par rapport au même mois de l'année 1990. Le taux de progression prévu par le Comité du Crédit réuni en décembre 1990 n'était que de 4 % pour le premier semestre de l'année en cours et on espérait pouvoir le contenir à des niveaux modestes, de l'ordre de 6%, pour l'ensemble de l'année 1991.
La comparaison de l'évolution des composantes de la masse monétaire entre juillet 1990 et juillet 1991 montre que les dépôts à terme connaissent la plus importante augmentation: 20,8 %. Viennent ensuite les dépôts à vue avec une hausse de 18,3 %.
Cette évolution des dépôts peut être liée à l'élévation du niveau des taux créditeurs qui auraient atteint 13 à 13,5 % dans certaines banques (voir tableau n° 1) sous la pression de la course aux ressources menée par les banques.
Pour ce qui est des contreparties de la masse monétaire, il est à signaler que le taux de progression des avoirs extérieurs décroît par rapport à l'année 1990.
En effet, le niveau de cette rubrique n'a augmenté que de 24,8 % au cours de cette année au lieu de 179 % en 1990. Ce fléchissement du taux de progression des avoirs extérieurs devrait contribuer à calmer les tensions inflationnistes.
Les créances sur le Trésor n'ont augmenté en juillet 1991 que de 0,3 % par rapport à juillet 1990 et de 6,5 % durant l'année 91. Cette relative stabilisation des créances sur le Trésor est à rapporter à la diminution du niveau du portefeuille d'effets publics détenus par les banques de dépôts. Cette composante des contreparties de la masse monétaire a connu une baisse de 0,6 % durant l'année 1991.

Les crédits à l'économie continuent leur croissance très (trop ?) rapide amorcée depuis la libé-ralisation en janvier 1991. En effet, ils se sont accrus de 26,5 % en juillet 1991, comparés au même mois de l'année 1991, et de 19,9 % durant l'année 1991.
Ceci est à relier au désen-cadrement du crédit et à la multiplication des besoins de trésorerie des entreprises suite aux obligations fiscales et salariales introduites en 1990 et 1991.
Dans ce cadre, il est à remarquer que durant l'année 1991, les crédits à court terme ont connu la plus forte hausse, 24,5 %. Les crédits à long terme n'ont augmenté que de 8,6 %.
Pour ce qui est de la distribution des crédits par nature, il est à signaler qu'à l'inverse des crédits de trésorerie qui voient leur part augmenter au niveau de la rubrique "crédits à l"économie", les crédits à l'exportation ont diminué de 8 % au cours de cette année. Cette baisse provient d'un effet d'éviction des banques de dépôt puisque le taux d'intérêt à l'export demeure fixé à 9 % (cf tableau n° 2) alors que les taux de la plupart des autres crédits étaient tirés vers le haut.

Leïla TRIKI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc