×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Courrier des Lecteurs

Les chiffres de l'effondrement touristique

Par L'Economiste | Le 17/10/1991 | Partager

Pour les huit premiers mois de l'année, le bilan toutistique est catastrophique, chiffre des entrées à l'appui.
Si le nombre d'arrivées de touristes de séjour est en croissance de 14,2% par rapport à la même période de 1990 (contre 6,8% en 1990 par rapport à 1989), cette hausse n'a pas d'impact sur le niveau d'activité des industries du tourisme puisque, hors touristes du Maghreb, les entrées se sont effondrées: 606 000 personnes de Janvier à Août 1991 contre un peu plus d'un million de personnes pour la même période de 1990.

Durant les trois mois d'été, les entrées reprennent, sans cependant combler le déficit.
Au niveau des aéroports, la baisse globale du trafic, tout type de passagers confondus, est de 31,6 % au cours des huit premiers mois de 1991 par rapport à la même période de 1990. Les aéroports ayant le plus souffert sont naturellement ceux des villes vouées au tourisme: - 72% à Marrakech et Ouarzazate, - 40% à Agadir, -43,9% à Tanger. Inversemment, les passages aux postes frontières avec l'Algérie ont cru très fortement: 1,O56 million d'entrées et 1,212 million de sorties au seul poste de Zoudj Bghal et un quasi-doublement des passages au poste de Ahfir.
Toutes les nationalités des marchés émetteurs européens sont en baisse très forte: moins 39,7%. Le marché français est tombé au dessous de la barre des 200.000 touristes, contre 344.024 pour la même période de 1990. Peut-être parce que plus proche et donc moins sensible au effets d'image, l'Espagne est le marché émetteur le moins affecté: - 29,6% mais néanmoins 46.000 touristes de moins en huit mois. Par contre, les touristes maghrébins passent de 876.602 personnes pour les huit premiers mois de 1990 à 1,56 million de personnes pour la même période de 1991.
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc