×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

Malgré la tension dans le Golfe : Pétrole: Les marchés restent relativement calmes

Par L'Economiste | Edition N°:149 Le 13/10/1994 | Partager

Les marchés pétroliers ont conservé leur calme en dépit du regain de tension dans le Golfe. Les cours du brut ont certes connu une flambée dans l'après-midi du vendredi 7 octobre mais ils se sont rapidement calmés.

A New York, le prix du baril du WTI (West Texas Intermediate) a d'abord grimpé de 45 cents avant de les reperdre pour clôturer la séance à 18,26 Dollars. A Londres, les cours du Brent ont progressé de 35 cents à 17,25 Dollars.

Cette flambée passagère des cours tient à la crainte des opérateurs de voir les tensions survenues au Moyen-Orient déstabiliser la production et les exportations de la région. Ce calme, commente Le Figaro, contraste avec les réactions d'inquiétude observées en 1990, à la suite de l'invasion du Koweït et de l'embargo contre les exportations irakiennes. Le cours du Brent avait alors flambé, atteignant jusqu'à 40 Dollars le baril en octobre. Ce contraste, explique Les Echos, provient du fait que les opérateurs savent que les données géopolitiques actuelles diffèrent de celles qui étaient en vigueur au moment de la crise de 1990-91.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc