×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Tribune

    Les gaspillages d'énergie

    Par L'Economiste | Edition N°:45 Le 17/09/1992 | Partager

    Par Auguste Plaindoux, Ingénieur-Conseil

    Termes magiques, mystiques même, qui sont pour les plus avisés, synonymes d'études, de contrôles, de persévérance, de volonté, et pour d'autres, hélas nombreux, qui s'apparentent à l'ésotérisme quand ils ne sont pas délibérément méconnus ou négligés. 40 années d'expérience dans les domaines des eaux, des carburants, combustibles, lubrifiants, nous ont confirmé qu'indépendamment, des mesures prises au niveau de l'étude judicieuse des équipements et des sources d'énergie, la conduite, le contrôle et la maintenance des installations peuvent engendrer d'importantes économies d'énergie. Dans le cadre de nos activités, le traitement et le conditionnement appropriés des eaux à usage thermique ou énergétique, le contrôle régulier de leur qualité ainsi que celui des concentrations dans les générateurs d'eau chaude, de vapeur ou de production de froid dans les réseaux, le contrôle et le maintien en état de propreté des surfaces d'échanges et de transfert sont susceptibles d'engendrer des économies d'énergies pouvant dépasser 10% du coût global de production, sans parler de la diminution des dépenses liées aux interventions de remise en état et de remplacement des matériels mis hors d'usage par l'entartrage, les corrosions, l'abrasion, la fatigue du métal, etc. . .
    Il en est de même pour ce qui touche à l'utilisation des combustibles (choix du combustible, entretien et contrôle des équipements, contrôle de la combustion, réglages, etc...), le traitement éventuel et approprié à la qualité de ceux-ci. Mais nous savons, par expérience, que cette approche de la gestion rationnelle de l'énergie se heurte principalement, pour un très grand nombre d'utilisateurs, à la méconnaissance des facteurs de "gaspillages" ainsi que des éléments de conduite et de contrôle des installations. Nombreuses sont celles qui représentent des millions de Dirhams d'investissement et qui ne reçoivent pour leur conduite, leur contrôle et leur entretien qu'une infime partie de profits de l'entreprise lorsqu'elles ne sont pas confiées à des personnels non qualifiés, sous payés, non motivés, ou dont la compétence et souvent la volonté se heurtent à l'ignorance ou aux laxisme des décideurs. C'est précisé ment pour pallier cet état de fait que l'AMGE se propose d'Informer, d'Instruire et, pourquoi pas, d'assister les utilisateurs d'énergie.



    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc