×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Les DSI se mettent en réseau

Par L'Economiste | Edition N°:2391 Le 31/10/2006 | Partager

. Afrocio, créé à Marrakech, devrait fédérer les associations régionales africaines. Son siège sera à Casablanca C’est à Marrakech, le week end dernier, que le réseau africain des directeurs des systèmes d’information (DSI) a été créé. L’assemblée constitutive a donné naissance à Afrocio. Il s’agit d’un réseau et une idée initiée par des DSI affiliés à l’Ausim (Association des utilisateurs des systèmes d’information). Les objectifs sont multiples: constituer en réseau les directeurs des systèmes d’information, permettre un échange des bonnes pratiques et assurer une veille technologique. Cette structure fédératrice africaine projette de mettre à la disposition de ses membres -des associations régionales à l’instar de l’Ausim- l’accès à une information actualisée sur des thèmes d’intérêt, annonce-t-on. Concrètement, l’Afrocio a l’ambition de se positionner comme fédération des associations nationales des professionnels de l’informatique et des télécommunications en Afrique. Ce réseau devra aussi jouer le rôle de force de propositions aux instances africaines concernées et notamment face aux fournisseurs des solutions. Son poids et sa voie iront en crescendo, une fois que des associations régionales seront mises en place. Les fondateurs du réseau africain veulent parler d’une seule voix aux fournisseurs de l’informatique et aux éditeurs de logiciels et, à terme, de faire prendre en compte à ces derniers leurs préoccupations spécifiques. Le nouveau réseau africain bénéficie par ailleurs du soutien du prestigieux réseau européen EuroCio et du Club informatique des grandes entreprises françaises (Cigref). Structurellement, le siège d’Afrocio sera fixé au Maroc et notamment à Casablanca. «Les associations de DSI sont restées très limitées en Afrique pour multiples raisons, mais le Maroc a franchi de grandes étapes dans le domaine des TIC», indique Mohamadou Diallo, un des initiateurs et fondateurs de ce réseau africain. Et d’ajouter: «Nous voulons profiter de l’expérience de l’Ausim en tant qu’association pour la généraliser à plusieurs autres pays africains». Le Maroc, rappelons-le, a mis en place une série de mesures pour encourager le secteur des nouvelles technologies de l’information et développer le contenu numérique. Cela a commencé par la libéralisation des télécoms via la facilitation de l’accès aux nouvelles technologies de l’information et, enfin, l’introduction des technologies mobiles de troisième génération. Tout récemment, le gouvernement marocain a conclu un contrat-programme avec la Fédération des télécommunications et de l’offshore pour pousser la croissance du secteur des TIC à l’horizon 2012 (cf.leconomiste.com). Il s’est engagé à mettre la main à la poche et consacrer un budget annuel de 10 millions de DH pour la promotion du secteur aussi bien sur le marché local que sur le plan international. Dans la foulée, un fonds d’innovation doté de 100 millions de DH va être aussi mis en place. Ce montant sera revu à la hausse en fonction de son utilisation, confirme-t-on auprès des professionnels.


Les «off» d’Afrocio

. Objectifs réussis Un des objectifs de l’Afrocio était de réunir un grand nombre de participants pour son lancement. Ce fut le cas à Marrakech avec 200 participants. . Annuaire des utilisateurs L’Ausim a lancé la première édition de l’annuaire de ses membres confectionné et réalisé par Maroc IT. On y retrouve les DSI d’une trentaine d’organismes, en majorité des groupes privés. . Soirée au Pacha Forum Compétence, intégrateur des solutions informatiques qui a sponsorisé le lancement d’Afrocio, a fêté en grande pompe ses 20 ans d’existence au Maroc, en invitant tous les participants à une soirée haut en couleur au Pacha. Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc