×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le phosphate résiste à la morosité internationale

Par L'Economiste | Edition N°:1429 Le 03/01/2003 | Partager

. En dépit de la baisse des cours mondiaux, le phosphate se maintient à l'export. A fin septembre 2002, une grande majorité des indicateurs du secteur affiche une tendance à la hausseLe secteur minier continue sur sa lancée. Après avoir bouclé une année 2001 sur une note positive, il affiche la même tendance à la hausse pour les neuf premiers mois de 2002, selon le dernier rapport de la direction des Mines du ministère de l'Energie. Et même pour les dix premiers mois, il maintient ses résultats, d'après les données du ministère des Finances.Dans le détail, à fin septembre 2002, la quasi-totalité de ses indicateurs est au vert. Ainsi, la production minière s'est élevée à 18,6 millions de tonnes, soit une évolution de l'ordre de 8% par rapport à la même date de l'année dernière. Il en est de même pour le chiffre d'affaires du secteur qui affiche une progression de 3,4% à fin septembre. La part des produits miniers est de 42% (6,33 milliards de DH), dont près de 5,56 milliards de DH pour le phosphate.Concernant le phosphate, en dépit de la baisse des cours mondiaux, il se maintient à l'export. C'est d'ailleurs ce qui ressort du rapport de la direction des Mines.Au terme des neuf premiers mois, la production de phosphate en roche a connu une hausse de 8,2% par rapport à la même date de 2001. Les ventes totales de phosphate ont atteint 17,3 millions de tonnes. Les exportations se sont élevées à environ 8,5 millions de tonnes (+2,8%) pour une valeur de 3,2 milliards de DH (-3,2%). De son côté, la production d'acide phosphorique s'est établie à 2,16 millions de tonnes (+5,3% par rapport à la même date de l'année dernière). Destinées à l'exportation, les ventes d'acide phosphorique ont progressé de 11,4% en volume et de 4,1% en valeur.Par ailleurs, la production de l'acide purifié a atteint 96.000 tonnes contre 77.000 à fin septembre 2001 (+24,7%). Les ventes y afférentes, destinées en totalité au marché extérieur, ont enregistré une hausse de 15,8% en volume et une baisse de 0,4% en valeur par rapport à la même période de 2001. A cela, indique le rapport, il faut ajouter les ventes locales de 116.000 tonnes, soit une évolution non négligeable de 19,6% en volume et de près de 18,9% en valeur.Concernant les engrais, la production a atteint à fin septembre 2 millions de tonnes. Les ventes, quant à elles, se sont établies à 2 millions de tonnes pour une valeur de près de 3,35 milliards de dirhams. Les exportations des engrais ont baissé de 1,5% en volume et augmenté de 1,4% en valeur. Houda BENBOUYA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc