×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Le monde de l’art s’enrichit d’une nouvelle revue

Par L'Economiste | Edition N°:2158 Le 25/11/2005 | Partager

. Trimestrielle, elle est disponible en kiosque, mais aussi dans les hôtels, palaces, galeries d’art et à l’étranger . Peinture, art vidéo, photographie et design, ses domaines privilégiés«MATRICE des arts», c’est le nom d’une nouvelle revue consacrée à l’art et au design. Le magazine, trimestriel, en est à son premier numéro et est disponible en kiosque un peu partout à travers le Royaume, à 60 DH. Cette revue est disponible également dans les palaces, hôtels, clubs, cercles, amicales et grands centres de rencontres intellectuelles. Elle est acheminée par ailleurs en direction de plusieurs galeries et musées d’art moderne dans les capitales européennes, asiatiques et américaines. En fait, il s’agit d’une revue (plus de 80 pages) qui vient combler le vide existant dans le domaine des arts plastiques. La priorité du directeur de publication, Abdelmajid Hannaoui, est de faire connaître au public la peinture marocaine. Il espère aussi assurer la promotion des artistes marocains à l’international, stimuler le débat sur le statut de l’artiste et faire découvrir les jeunes talents. Autre objectif, créer un forum de manière à enrichir le débat entre les galeries, les artistes, les fondations culturelles et les décideurs publics. D’autres disciplines en rapport avec la forme et la couleur sont couvertes (productions vidéo, photographie et design). «L’accent sera mis sur la nécessité de créer des espaces ateliers pour stimuler la production artistique», indique Hannaoui. La cible visée est constituée d’artistes, critiques d’art, journalistes, enseignants, universitaires, écrivains, architectes, collectionneurs d’œuvres d’art, directeurs de musée, antiquaires, designers, stylistes, bijoutiers, modélistes, responsables de fondations, décorateurs…Le rédacteur en chef, Abderrahman Benhamza, est entouré d’une équipe de cinq journalistes permanents, cinq autres en free-lance et 7 correspondants internationaux (France, Suisse, Pays-Bas, Etats-Unis, Emirats arabes unis, Mexique et Sénégal). Dans ce premier numéro, un hommage est rendu à Chaïbia Tallal et Jacques Majorelle, des figures qui ont bien marqué la scène marocaine de la peinture. Matrice des Arts réalise aussi des biographies sur plusieurs autres artistes marocains (Mohamed Nabili, Mahi Binebine, Raja Atlassi…). La revue porte aussi son intérêt à l’Ecole supérieure des beaux-arts de Casablanca. Elle présente un dossier spécial musées et une collection d’objets d’art. Dans la rubrique design et architecture, un zoom est fait sur une maison d’artiste à Tahannaout. La revue contient aussi des articles sur l’art numérique et vidéo au Maroc. Quelques pages sont également consacrées aux livres d’art et aux places des marchés de l’art.N. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc