×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

«Le Maroc, une terre inconnue pour les Tchèques»
Entretien avec David Gladis, ministre délégué aux Affaires étrangères

Par L'Economiste | Edition N°:2408 Le 24/11/2006 | Partager

Si le Maroc et la République Tchèque ont toujours eu de bonnes relations diplomatiques, le Royaume demeure très lointain dans l’esprit des Tchèques. C’est aujourd’hui une image que les responsables tchèques espèrent voir évoluer grâce à la coopération économique et au développement des échanges commerciaux entre les deux pays. De nombreux efforts sont entrepris dans ce sens, notamment dans les domaines de l’industrie et du tourisme. . L’Economiste: Quel est le niveau des échanges économiques entre les deux pays?- David Gladis: En fait, ils sont assez faibles en comparaison avec nos échanges économiques avec l’Algérie ou la Tunisie. L’objectif aujourd’hui est de développer et d’approfondir les relations bilatérales pour atteindre au moins le même niveau que les autres pays du Maghreb. . Quelle est la stratégie pour y arriver? - Il y a déjà plusieurs réunions, notamment avec Salah Eddine Mezouar, ministre du Commerce et de l’Industrie. Des missions d’hommes d’affaires tchèques et marocains sont aussi prévues. . Quels sont les secteurs ciblés? - La Tchèquie a un fort savoir-faire dans les domaines de l’eau, l’industrie automobile, l’agroalimentaire et le développement touristique. Les domaines de coopération sont ainsi très variés. On peut mettre en place plusieurs partenariats dans ce sens. Il s’agit seulement de mettre en place le plus vite possible une liaison aérienne. . Y a-t-il des projets dans le secteur agroalimentaire? - La majorité de l’exportation marocaine vers la Tchéquie est composée aujourd’hui de produits agricoles et de poissons. Le pouvoir d’achat des Tchèques se renforce et les produits marocains sont très appréciés.Propos recueillis par R. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc