×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

La République tchèque ouvre un consulat à Fès

Par L'Economiste | Edition N°:2408 Le 24/11/2006 | Partager

. Objectif: Promouvoir les échanges économiques. Le manque de ligne aérienne entre les deux pays fait défaut LA République tchèque ou Tchéquie vient d’ouvrir officiellement, à Fès, un nouveau consulat honoraire après celui de Casablanca. De nombreux représentants diplomatiques de pays étrangers au Maroc et opérateurs économiques de la ville étaient au rendez-vous. «Le consulat couvrira tout le nord du pays à partir de la ville de Fès», souligne Eleonora Urbanová, ambassadeur de la République tchèque au Maroc. «L’objectif est de booster les relations économiques et culturelles entre nos deux pays. Il s’agit aussi de rendre service à nos ressortissants», ajoute-t-elle. A noter que c’est Mustapha Meskini, président du Conseil régional du Tourisme de Meknès-Fès, qui a été nommé consul honoraire de la République tchèque à Fès. «J’espère contribuer à la promotion du Maroc en Tchéquie et attirer un flux important de touristes tchèques notamment vers la région. Actuellement, ils sont une minorité à venir chez nous mais c’est un marché prometteur», explique Meskini. Aujourd’hui, le Royaume accueille quelque 50 citoyens tchèques. Et en 2005, ils étaient plus de 5.000 touristes à avoir visité le pays. A titre de comparaison, la Tunisie à reçu près de 150.000 touristes. C’est dire le potentiel qui existe sur ce marché. Il y a aussi les relations économiques à développer entre les deux pays. «La Tchéquie, ancien Etat de l’URSS, est un pays aujourd’hui riche et possédant une expertise importante dans le domaine industrielle qui peut profiter au Maroc. Quelques produits marocains sont commercialisés en Tchéquie via la France, ce qui les rend plus chers et moins accessibles pour toute la population de ce pays alors que des relations commerciales directes entre les deux pays permettront aisément le développement des exportations marocaines, notamment dans le domaine de l’agroalimentaire», ajoute-t-il. Déjà, plusieurs accords bilatéraux existent entre la Tchéquie et le Royaume. David Gladis, ministre délégué aux Affaires étrangères, regrette pour sa part l’absence d’une liaison aérienne entre les deux pays. Des discussions seraient engagées entre des responsables tchèques et Royal Air Maroc pour y remédier. «Un accord de principe a été donné par la compagnie marocaine», indique Gladis. Enfin, la République tchèque compte également ouvrir un autre consulat honoraire à Agadir.De notre correspondante,Rachida BAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc