×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    Le cimentier CIOR décide d'engager un processus de certification ISO 14001

    Par L'Economiste | Edition N°:512 Le 21/05/1999 | Partager

    · Charte environ-nementale, organisation de journées portes ouvertes, réunions avec les opérateurs... CIOR communique sur sa stratégie environ-nementale
    · Le cimentier ouvrira ses fours aux industriels pour valoriser leurs déchets
    · Une offre commerciale leur sera bientôt déclinée


    Après l'adoption récente d'une charte environnementale, CIOR décide d'engager un processus de certification ISO 14001. Mais le cimentier ne s'arrête pas là. Des journées portes ouvertes seront organisées sur les sites de production. Objectif: sensibiliser l'opinion publique et surtout les riverains aux démarches entreprises par le groupe dans le domaine de l'environnement.
    Il y a un peu moins d'un mois, le cimentier a annoncé l'ouverture de ses fours aux industriels pour valoriser leurs déchets. Il s'agit, expliquent les responsables, d'un procédé ne nécessitant aucun investissement de la part de la communauté, sachant que le projet de loi relatif à la gestion des déchets et à leur élimination, toujours au Secrétariat Général du Gouvernement, implique des investissements spécifiques pour l'élimination des déchets. En cela, le groupe profite d'une expérience qui a déjà fait ses preuves dans d'autres pays, surtout en Europe et particulièrement de celle du groupe Holderbank. "Nous considérons que l'approche de ce groupe dans la valorisation des déchets est positive, et c'est cette dernière que nous tenterons de mettre à profit dans notre pays", souligne M. Youssef Ennadifi, président-directeur général de CIOR. Et d'ajouter: "Ce que nous proposons aujourd'hui aux industriels est un service. Nous leur offrons d'éliminer leurs déchets d'une manière économique et efficace et qui n'a aucun impact sur l'environnement".
    Actuellement, le groupe mène une étude de marché afin de connaître la nature et les quantités des déchets générés par les opérateurs: A ce niveau, les responsables du groupe cimentier sont catégoriques. Les déchets en question ne doivent en aucun cas porter atteinte à la qualité ou au processus de fabrication du ciment produit. Ainsi, certains résidus (les cendres volantes par exemple) peuvent contenir des éléments susceptibles d'être utilisés dans la fabrication du ciment. Une fois l'étude d'impact achevée, une offre sera proposée aux industriels.
    Cependant, et en vertu du principe de proximité, subsiste le problème du transport. En effet, les centres de production du groupe se trouvent à Oujda et Fès, alors que les sources de génération de déchets sont concentrées essentiellement sur l'axe Kénitra-Casablanca. Les responsables estiment que pour cela, une étude est nécessaire dans chaque cas pour déterminer les déchets pouvant être transportés.
    Pour leur première sortie et pour présenter leur concept, les cimentiers ont porté leur choix sur la FCP (Fédération de la Chimie et de la Parachimie). Cette dernière regroupe, selon eux, la plus importante concentration d'industriels. Des réunions sont également prévues avec d'autres opérateurs.


    Le groupe CIOR en chiffres


    Couvrant actuellement 22% du marché du ciment, CIOR a réalisé en 1998 un chiffre d'affaires brut de plus de 1 milliard de Dirhams et un total de 1.558.000 tonnes de ciment vendu.
    Outre le ciment, CIOR produit du béton prêt à l'emploi (83.000 m3 en 1998) et développe une activité de distribution de ciment blanc (21.000 tonnes sur la même période). Le groupe emploie 788 personnes, dispose d'une capacité de production annuelle de 2.200.000 tonnes et est présent sur le marché de l'Oriental, de Fès et du Grand Casablanca.

    Abdelaziz MEFTAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc