×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Le chemin de la diversification

Par L'Economiste | Edition N°:466 Le 18/03/1999 | Partager

Concentrées au départ sur un principal marché, la France, les exportations des fruits et légumes se sont très vite étendues au reste de l'Union Européenne. Mais devant le carcan imposé par les contingents communautaires, d'autres débouchés furent abordés. D'abord vers les marchés scandinaves, très rémunérateurs, mais qui ont fini par rejoindre la Communauté Européenne. Ensuite, vers les marchés d'Europe de l'Est et de Russie qui sont devenus en peu de temps "l'eldorado" des exportateurs marocains. Pour la campagne 1998/1999, le Maroc est arrivé ainsi à commercialiser sur l'Europe de l'Est plus de 34% de ses exportations d'agrumes et 18% de celles de ses primeurs. Si la crise du marché russe au début de la campagne actuelle a quelque peu freiné les expéditions sur cette destination, il n'en reste pas moins que le niveau réalisé est appréciable. A fin janvier 1999, près de 8.519 tonnes de tomates et 27.368,1 d'oranges ont été expédiées sur ce marché.
Par ailleurs, le nombre de destinations desservies par la production marocaine s'allonge chaque année un peu plus pour avoisiner actuellement la trentaine. Parmi nos clients, des pays du Golfe (Bahreïn, Emirats...), d'autres africains (Côte-d'Ivoire, Mauritanie), de nouvelles républiques européennes (Lituanie, Slovaquie ou Slovénie...), ou encore d'Amérique du Nord (Canada, et récemment les Etats-Unis).
Parallèlement à la diversification des débouchés, celle des produits s'effectue de façon concomitante. Les variétés exportés de tomates se sont multipliées: tomate d'automne, d'hiver, tomates cerises, en grappe ou Kiwat.... Celles des autres légumes et des agrumes ont fait autant. De nouveaux créneaux apparaissent chaque année. Pour 1998/99, la nouveauté la plus remarquable est l'apparition des produits biologiques. Aubergine, concombre, courgette, haricot, poivron et tomate ont ainsi revêtu le label bio pour s'en prévaloir sur les marchés européens de plus en plus demandeurs.

Ghassan KHABER

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc