×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

La grippe aviaire continue de sévir

Par L'Economiste | Edition N°:2236 Le 17/03/2006 | Partager

. Fabrication en hausse du Tamiflu. Les Français sceptiques. L’Afghanistan touché à son tourL’Onu et le gouvernement afghan ont confirmé pour la première fois jeudi 16 mars la présence du virus H5N1 de la grippe aviaire en Afghanistan et annoncé des mesures de prévention qui s’annoncent difficiles à mettre en place dans un pays démuni où la volaille fait partie du quotidien. . La Malaisie, l’Azerbaïdjan et la Birmanie aussiLa Malaisie a annoncé jeudi 16 mars la présence d’un nouveau foyer de contamination au virus H5N1 de la grippe aviaire dans l’Etat de Perak (nord). Le virus, détecté dans un parc et un village de l’Etat, concerne des poulets vivant en plein air. En Azerbaïdjan, c’est un chien errant qui a été atteint de la grippe aviaire de type A, a-t-on annoncé jeudi. D’autre part, la FAO a annoncé jeudi que des analyses pratiquées dans ses laboratoires avaient confirmé la présence en Birmanie du virus H5N1 de la grippe aviaire.. Le Nigeria en lutte constanteLe Nigeria a décidé de renforcer ses moyens de lutte contre la grippe aviaire en déployant des équipes de surveillance dans le pays et en installant deux nouveaux laboratoires, a-t-on appris jeudi 16 mars de source officielle. Le mois dernier, le Nigeria a été le premier pays africain à confirmer l’apparition du virus H5N1 hautement pathogène de la grippe aviaire sur son territoire. Actuellement, onze des 36 Etats du pays sont concernés, y compris les alentours d’Abuja, la capitale fédérale.. Trop de battage, selon les Français Soixante-dix pour cent des Français considèrent qu’«il est fait trop de battage» autour de la grippe aviaire en France, selon un sondage réalisé du 9 au 13 mars. Selon ce sondage, réalisé par TMO régions pour France3 Ouest, Ouest-France et le Télégramme auprès de 1001 personnes de plus de 18 ans, 25% des sondés estiment en revanche que «les hommes politiques et les médias ont raison de traiter abondamment de cette question». Interrogés sur «comment être solidaire» envers la profession touchée par cette crise, 69% des sondés pensent que le meilleur moyen est d’inciter «plutôt les Français à manger du poulet», contre 15% qui privilégient le versement d’aides exceptionnelles. . Roche augmente sa capacité de production Le groupe pharmaceutique suisse Roche a pour sa part annoncé jeudi 16 mars qu’il allait augmenter sa capacité de production du Tamiflu, un antiviral censé être efficace contre la grippe aviaire, qui passera de 300 à 400 millions de traitements d’ici à la fin de l’année. «Cette nouvelle amplification des moyens de production, de l’ordre de 100 millions de traitements, sera rendue possible par l’intervention de partenaires externes, sélectionnés au cours des derniers mois, ainsi que par l’extension des propres installations de Roche», a expliqué le groupe dans un communiqué.


Les pays touchés, selon l’OMS

. Asie Corée du Sud, Vietnam, Japon, Thaïlande, Cambodge, Laos, Indonésie , Chine Malaisie, Russie, Sibérie, Kazakhstan , Mongolie, Turquie, Irak, Azerbaïdjan, Iran, Inde, Géorgie, Birmanie, Afghanistan. . EuropeRoumanie, Croatie, Ukraine, Grèce, Italie, Bulgarie, Slovénie, Autriche, Allemagne, France, Hongrie, Slovaquie, Bosnie, Suisse, Pologne, Albanie, Serbie, Suède. . Afrique Nigeria, Egypte, Niger , Cameroun. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc