×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

La formation continue du corps médical : Libre Soft ouvre le créneau de la vidéo-formation

Par L'Economiste | Edition N°:149 Le 13/10/1994 | Partager

Après les supports écrits, l'audiovisuel s'ouvre à de nouvelles formes de formation. Libre Soft, premier bureau d'études médicales, lance des cassettes vidéo en direction du corps médical. Première cible: les dentistes.

Spécialisée dans le domaine la communication médicale, Libre Soft vient d'ajouter à son portefeuille d'activité la distribution "à domicile" de films médicaux. "Les nouvelles technologies permettent aujourd'hui de faciliter la transmission de l'information. Avec les techniques de l'audiovisuel, le corps médical a la possibilité d'enrichir ses connaissances sur certains thèmes donnés", explique M. Anass Tagemouati, administrateur de Libre Soft.

Le support audiovisuel s'adresse au public médical, en général, mais la société cible les dentistes pour le lancement. Ce produit sera diffusé sur abonnement, soit 40 DH par mois. Un peu plus de 1.000 dentistes ont été touchés à travers le Maroc par mailing. Les contacts effectués auprès des praticiens révèlent que la motivation pour l'abonnement est très marquée pour la formation: les spécialistes veulent découvrir les nouveautés et mieux connaître leur spécialité.

M. Tagemouati rassure toutefois les inconditionnels de l'écrit: "l'audiovisuel ne remplace pas la lecture, il n'en est que le complément". Le financement de l'opération sera réalisé en partie par le sponsoring de l'industrie pharmaceutique.

Fonds de programmes de Canal Médical

Pour le lancement, et concernant la population dentaire, Libre Soft utilise le fonds de programmes de Canal Médical, en achetant les droits de diffusion. Outre la chaîne thématique, Libre Soft est en contact avec la Faculté de Médecine de Casablanca pour la diffusion d'autres films de production nationale ou internationale.

Une fois le programme en main, la société procède à l'enregistrement, réalise le package et assure la diffusion auprès de la cible visée. C'est dans ce contexte que la société démarre donc pour le mois d'octobre la distribution des cassettes auprès de 200 dentistes. Par la suite, la société envisage l'envoi de 700 cassettes.

Par ailleurs, Libre Soft éditera dans un mois l'édition 94 du Sedim. Ce dictionnaire des médicaments ou spécialités pharmaceutiques, l'équivalent du Vidal français, appartenait à un groupe de pharmaciens auprès desquels la société a racheté les droits d'auteur.

Ce manuel contient d'une manière exhaustive des monographies (notices détaillées sur les caractéristiques pharmacologiques) des médicaments commercialisés au Maroc. La rédaction de ces monographies est supervisée par un comité d'éthique sous la direction du Pr. Hakima Himmich.

Le Sedim comprend également le texte du Dahir de 1960 réglementant la profession des corps de santé, le classement des médicaments selon leur dénomination commune et selon leur action thérapeutique. Figurent également le répertoire des établissements pharmaceutiques et parapharmaceutiques et les différents programmes du Ministère de la Santé Publique. Pour la prochaine édition, Libre Soft se chargera de la rédaction, de l'impression, de l'édition et de la distribution de près de 5.000 exemplaires.

Deux pôles de clientèle

Créée en février 1993, Libre Soft est le premier bureau d'études médicales sur le marché marocain. Depuis son démarrage, la société à réalisé environ une dizaine d'enquêtes.

Libre Soft compte deux principaux pôles de clientèles. Le premier englobe les industriels du médicament et ceux du matériel médical qui font office, soit de sponsors, soit de demandeurs d'études. Le second pôle comprend les médecins qui sont, soit la cible des études, soit demandeurs d'information. En interne et sur le terrain, Libre Soft regroupe quatre médecins, un chirurgien dentiste et un spécialiste en marketing. Toutes les études médicales, ainsi que le traitement de l'information, sont assurés par ces médecins.

Cette première activité concerne les enquêtes menées auprès des médecins sur les types de maladies traitées par ces derniers ainsi que sur leurs habitudes de prescription. Au début de chaque investigation, une formation des enquêteurs dans le domaine du produit concerné est prévue. Une fois les informations recueillies, suivent le dépouillement des dossiers, l'étude statistique, la rédaction du rapport et des recommandations (en français et en anglais). Des réunions sont régulièrement tenues avec les clients demandeurs d'études.

Formation médicale

Outre l'activité d'étude de marché dans le domaine du médicament, ainsi que la distribution de films médicaux, la société comprend deux autres départements. Celui des études cliniques a en charge l'étude de l'efficacité et de la tolérance d'un médicament selon un protocole donné. Sont donc réalisés la conception du protocole, la fiche d'observation ainsi que le suivi de l'étude et la coordination. S'y ajoutent l'analyse statistique, la rédaction du rapport et le support pour la publication ou la communication adressées au client.

Autre branche d'activité, la formation médicale des délégués médicaux. Celle-ci est axée sur la physiologie, la pharmacologie, la pathologie et la thérapeutique. A cela s'ajoute la communication de base ainsi que l'apprentissage des techniques de vente. Cependant, la société ne s'arrête pas là. Elle étend son activité au perfectionnement de la formation médicale, selon la spécialité souhaitée, des techniques de vente et de la communication orale.

Par ailleurs, la société opère également dans le domaine du recrutement où elle propose aux industriels des candidats adaptés au profil recherché.

Enfin, parallèlement à sa vocation première, Libre Soft opère également comme prestataire de services dans le domaine d'études médicales où elle intervient en tant que "pont de communication entre les organismes internationaux (le plus souvent les bailleurs de fonds) et le secteur universitaire".

M. O.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc