×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

La centrale thermique de Jorf Lasfar se met au vert

Par L'Economiste | Edition N°:1552 Le 02/07/2003 | Partager

. La démarche environnement devrait aboutir à la certification en 2004. Pour 2003, la centrale compte certifier sa direction exploitation selon la norme ISO 9001 version 2000La direction d'exploitation de la centrale thermique de Jorf Lasfar sera certifiée ISO 9001 version 2000 dès cette année. La société veut s'aligner aux normes européennes et américaines qui sont les plus contraignantes, explique Chakir Amrani , directeur d'exploitation. La démarche qualité ISO 9001 version 2000 lancée depuis mai 2002 pour la direction exploitation permet de créer un service en interface directe avec le consommateur. Implicitement, les autres directions sont intégrées dans le processus qualité. Nous sommes à 90% de l'action, notent les responsables de l'entreprise. La certification va permettre à travers des procédures particulières d'assurer la relève. “On est conscient de notre importance quand la centrale est amenée à fournir parfois jusqu'à 80% de l'énergie nationale”, laisse entendre un responsable. Un programme de gestion et de protection de l'environnement est aussi à l'ordre du jour. Le but est d'obtenir la certification ISO 14001. La démarche a été lancée en mai et devrait s'établir sur une durée de 18 mois afin de décrocher le certificat en 2004. Cette certification permet simplement de confirmer l'existant, relève Ahmed Bayini, directeur technique de la centrale. “Nous avons deux audits par an par nos sponsors ABB/CMS”, fait remarquer à son tour Brahim Achbani, contremaître environnement de la centrale. Le budget alloué pour l'environnement est de 30 millions de dollars sur la durée du contrat qui est de 30 ans. Tous les 3 ans, 21 millions de dirhams sont dépensés pour le stockage et la gestion des cendres. A noter que 1 million de dirhams par an est dépensé pour le suivi et le contrôle des effluents liquides par une société française. Pour le rejet des particules, près de 40 millions de dirhams ont été dépensés, précise le contremaître. L'objet de ce développement est de tendre à l'autosuffisance en matière d'énergie au niveau national, a expliqué Youssef Souhir, directeur des ressources humaines de la centrale thermique.


Carte de visite

Premier producteur indépendant de l'électricité au Maroc, Jorf Lasfar Energy Company SCA (JLEC) est une société en commandite par actions de droit marocain. C'est une filiale commune des 2 groupes ABB Energy Ventures et CMS Generation, leaders mondiaux dans leur domaine respectif de l'énergie. C'est en septembre 1997 que l'ONE, propriétaire de la centrale, a signé un contrat de concession pour 30 ans avec ABB/CMS. Le consortium s'était chargé du projet du financement de l'exploitation de la centrale, y compris le quai charbonnier. La centrale vend l'énergie à son client unique, l'ONE. Au terme du contrat, Jlec transférera la centrale à l'ONE sans contrepartie financière. La centrale s'étend sur une superficie de plus de 60 hectares et compte 4 unités pour une puissance totale de plus 1.300 mW. Elle consomme 3.400.000 tonnes de charbon par an pour produire 9.000 gWh. Le projet n'a pas été vraiment créateur d'emplois, précise Youssef Souhir, DRH. Une opération de transfert des agents de l'ONE s'est effectuée dans un premier temps. “Dans la mesure où la centrale a besoin d'un savoir-faire qu'on ne trouve pas sur le marché du travail”, a indiqué le directeur. Le transfert des agents s'est également fait au terme des accords Jlec/ONE et aussi l'ODEP, car la concession touchait aussi le port. Avec la construction des unités 3 et 4, près d'une centaine de 100 jeunes ont été recrutés depuis 1998. L'effectif de la Jlec est actuellement de 316 agents, dont 7% de sexe féminin. M. R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc