×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

La Caisse d'épargne française dans le capital de BMCE Bank

Par L'Economiste | Edition N°:1605 Le 19/09/2003 | Partager

. Le bouclage de l'opération est programmé pour les prochaines semaines. La Bourse salue la nouvelle, le titre s'apprécie de 2,4% L'entrée de la Caisse d'épargne dans le capital de la banque dirigée par Othmane Benjelloun est presque finalisée (voir édition de L'Economiste du 18 septembre). «L'opération va être bouclée dans les deux prochaines semaines. Les négociations, lancées depuis deux années pour aboutir aujourd'hui à la prise de contrôle de 20% du capital, sont bénies par les autorités de tutelle marocaines», souligne un proche du directoire de la Caisse d'épargne française. Depuis que l'opérateur allemand Commerzbank s'est retiré du capital de BMCE Bank, cette dernière s'est lancée à la recherche d'un partenaire étranger stratégique qui puisse le remplacer. Les termes de la présente transaction n'ont pas encore été dévoilés. Ils devront prendre en compte les dispositions d'un pacte de partenariat qui définira le degré d'implication du banquier français dans le management.La nouvelle de l'imminence de ce rapprochement a été «bien accueillie» par la communauté boursière. Le titre s'est apprécié de 2,4% à près de 423 dirhams. Il a monopolisé près de 34% du négoce, soit 18,6 millions de dirhams réalisé en totalité sur le marché central. «Si nous choisissons de nous implanter au Maroc en acquérant 20% du capital de BMCE Bank, c'est que la situation financière de cet établissement est solide et que la majorité de ses activités présente un potentiel de développement très important». La bonne santé financière de la banque ne serait pas le seul facteur à la base de ce partenariat puisqu'il y aurait aussi une dimension humaine. «L'alliance des deux institutions financières tient beaucoup plus à la personne du président de BMCE Bank, Othmane Benjelloun, qu'à une stricte logique de marché. L'homme, figure mondiale de la finance, est un visionnaire hors pair dont les projets en cours promettent et séduisent les plus réticents». Bouchaïb EL YAFI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc