×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Kitea ouvre un nouveau magasin dans la capitale

Par L'Economiste | Edition N°:1532 Le 04/06/2003 | Partager

. Avec 17 magasins à travers le Maroc, le groupe envisage 3 nouveaux points de vente d'ici fin 2003Le groupe Kitea ouvre un nouveau magasin à Rabat. Dans le cadre de sa nouvelle stratégie de développement, l'opérateur marocain mise sur les grandes surfaces.En effet, Kitea a choisi pour son troisième magasin (en plus de deux autres ouverts au centre-ville et à l'Agdal) la galerie marchande de Marjane.«Les deux premiers magasins de Rabat ne répondent plus à nos critères d'exploitation. Ils sont trop petits. Nous avons besoin d'espaces plus grands pour pouvoir mettre en rayon tous nos produits», affirme Mina Rekiouak, directrice marketing du groupe. Cette unité vient également répondre à une demande croissante de la part des clients.Kitea, qui a déjà 17 magasins à travers le Maroc, vise l'ouverture de 3 autres points de vente d'ici la fin de l'année. Les villes d'Agadir et Khouribga constituent les prochaines étapes.Cette stratégie permet à Kitea une croissance annuelle entre 22 et 27% du chiffre d'affaires, et ce grâce à l'ouverture de 3 magasins par an. Sur le plan de la concurrence, Kitea, par le biais de cette nouvelle unité, compte marquer le pas face à ces concurrents directs, à savoir Mobilia et Kaoba, ayant chacun des points de vente à Rabat.«Actuellement, il est difficile de rendre compte du poids de la concurrence. Surtout dans un marché encore instable. La mondialisation apportera certainement de nouvelles enseignes au Maroc», nuance la directrice marketing du groupe.Pour ce qui est de l'investissement, les responsables de l'entreprise ne dévoilent aucun montant. La directrice marketing invoque l'argument déontologique, qui prédomine dans le secteur, et qui consiste à ne pas divulguer de chiffre d'affaires!Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc