×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

La voiture à cinq temps de Citroën

Par L'Economiste | Edition N°:1532 Le 04/06/2003 | Partager

. La nouvelle C3 pluriel offre cinq modes de conduite. Elle sera commercialisée en septembre 2003 à partir de 205.000 DHIl suffit d'un rien pour s'y attacher et cela prendra du temps avant de s'en lasser. La nouvelle C3 de Citroën a tout pour durer dans le coeur de ses acquéreurs. Mais qu'est-ce au juste? Une berline? Non, pas vraiment. Un cabriolet? raté. Un Spider? Un Pick-up? non plus. La C3 est tout cela à la fois.Le constructeur français a choisi le sud de l'Espagne pour le lancement mondial de son dernier exercice de style, les 27 et 28 mai 2003. Les ambitions de la C3 pluriel sont sérieuses. Citroën a engagé plus de 200 millions d'euros pour son développement. C'est loin donc d'être un jouet mais elle en a tout l'air. Tel un couteau suisse, elle se monte et démonte pour offrir cinq modes de conduite. Démonstration. A première vue, la nouvelle C3 ressemble à ses prédécesseurs. C'est une berline. Seul son toit en tissu trahit sa silhouette. A l'intérieur, la sonorisation de l'habitacle est soignée, la différence de bruit avec la berline étant à peine perceptible. Rapidement, la Pluriel invite à baisser son toit coulissant monté sur deux arches latérales. A un niveau intermédiaire, la vue devient panoramique. Reste un inconvénient, dans ce mode de conduite, le toit retroussé cache la lunette arrière. La solution est simple: on prend la lunette et on l'escamote définitivement dans une niche insérée au plancher du coffre. Lorsque les vitres sont baissées, la C3 offre les sensations d'un cabriolet. Les opérations de transformation sont faciles d'accès. En attendant de s'y habituer, il est conseillé de se conformer au mode d'emploi fourni par le constructeur. Dans le dispositif de «déberlinage«, les arches constituent le dernier point technique avant le passage au Spider. Constituant l'ossature du toit, il se démonte grâce à des bretelles à l'avant et à l'arrière. Là encore, l'opération est simple, mais il faut la faire chez soi. En effet, les arches sont encombrantes et la C3 n'est pas équipée pour les accueillir. Il faut penser à les ranger pour un bon moment, car de tous les modes de conduite, il est de loin celui qui nous a, ainsi que les passants à Marbella, le plus séduit. Enfin, du Spider au pick-up, il n'y a qu'un geste facile à franchir, le rabattement de la banquette arrière. Avec cinq modes de conduite interchangeables, c'est peu dire que la Pluriel inaugure un nouveau genre. Sa commercialisation au Maroc est prévue pour le dernier trimestre à partir de 205.000 DH. Adil HMAITY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc