×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

JO: L'infrastructure de Barcelone rénovée

Par L'Economiste | Edition N°:33 Le 11/06/1992 | Partager

Le paysage urbain de Barcelone connaît de grandes transformations à l'occasion des J.O.. La rénovation de l'aéroport, la mise en service de nouvelles ceintures et la construction d'une tour de télécommunications et de nouvelles installations sportives constituent l'essentiel en matière urbaine.

L'aéroport de Barcelone a connu de très grands travaux en vue de faire face à l'augmentation de trafic aérien à l'occasion des Jeux Olympiques. Un nouveau terminal d'une superficie de 14.000m2 a été construit et sera exclusivement réservée à la famille olympique. L'aménagement des anciens bâtiments et la construction des nouveaux édifices permettront à l'aéroport de Barcelone d'accueillir annuellement 12 millions de passagers.

Le coût total de la rénovation de l'aéroport de Barcelone s'élève à plus de 24 milliards de Pésètes. Le financement de l'intégralité des opérations a été assuré entièrement par le Ministère Espagnol des Oeuvres Publiques et Transports. Suite à la mise en service des nouvelles installations de l'aéroport depuis Avril 1991, plusieurs compagnies aériennes ont pris la décision d'augmenter leur nombre de vols à destination de Barcelone.

Dans le cadre de toutes ces transformations, un nouveau système informatique a été mis en service. Il consiste en un système de travail commun de toutes les compagnies internationales et permet un traitement automatique des émissions des billets et cartes d'embarquement. L'objectif recherché par ce nouveau système informatique dont le coût s'est élevé à plus de 300 millions de Pésètes est de disposer d'une plus grande flexibilité et rapidité au niveau des démarches préalables à l'embarquement.

Le "CUTE-2" (appellation de ce système informatique) n'a été utilisé jusqu'à présent que dans les aéroports de Dallas et de Stuttgart.

Une tour de 268 mètres

En matière de télécommunications une tour conçue par Norman Foster, d'une hauteur de 268 mètres, regroupe l'ensemble des services de télévision, radio, téléphonie et tout autres services de télécommunications. Située dans la montagne de "Collcerola", elle comprend 13 plates-formes métalliques de forme triangulaire, d'une superficie de 429 mètres chacune. Une de ces plates-formes sera ouverte au public et constituera un "mirador" donnant une vue panoramique sur Barcelone et les régions avoisinantes.

Un nouveau réseau de voies renforcera l'infrastructure urbaine de Barcelone. La ceinture du "Littoral" ou encore la "seconde" ceinture permettront de décongestionner le trafic.

L'investissement public réalisé dans ces diverses voies et ceintures s'élève à plus de 100 milliards de Pésètes.

Les 25 compétitions sportives inscrites au programme olympique et les 3 sports de démonstration se dérouleront dans 4 grandes aires situées à l'intérieur du cycle urbain de Barcelone ainsi que dans certaines localités et villes avoisinantes choisies en fonction de leurs traditions sportives. Ces quatre aires olympiques sont reliées entre elles par une ceinture longue de 40 kilomètres et situées sur une circonférence de 10km. Le déplacement d'une aire à une autre ne dépasse guère une vingtaine de minutes. Les quatre aires sont Montjuïc Diagonal, Vall d'Hebron et Parc De Mar.

L'aire de Montjuïc.
Dix types de sports se dérouleront dans cette zone qui dispose de neuf installations et deux circuits.

Le stade de Montjuïc "Estadi Olimpic" construit en 1929 à l'occasion de l'exposition internationale de Barcelone a connu de grands aménagements depuis Octobre 1985 en vue d'accueillir les cérémonies d'inauguration et de clôture des jeux, et toutes les épreuves d'athlétisme. Sa capacité a été élargie à 65.000 spectateurs. Le palais de sport "Palav Sant Jordi" oeuvre de l'architecte Japonais Arata Isozaki constitue une réalisation architecturale révolutionnaire. Des techniques et matériels très avancés ont été utilisés pour son édification.

D'une capacité de 15.000 spectateurs, il abritera les compétitions de gymnastique artistique masculine et féminine, les quarts de finales, demi-finales et finales de Volley Ball et les finales de handball.

Les piscines "Bernat Picornell" faisant partie également de l'anneau olympique accueilleront notamment les compétitions de natation et de Waterpolo. De nouvelles piscines, une de compétition à l'air libre de 50 x 25 mètres, une autre d'entraînement de même dimension mais couverte, et une piscine consacrée aux épreuves de plongeon sont les principales installations du complexe de "Bernat Picornell" dont la capacité s'élève à prés de 10.700 personnes.

Les épreuves de lutte se dérouleront dans les installations de "INEFC". Oeuvre de l'architecte espagnol Ricardo Bofill, "INEFC" abritera après les jeux, la future université de sport, l'institut national d'éducation physique de Catalogne. Plusieurs autres installations font partie également de l'aire de "Montjuïc" et abriteront diverses compétitions. Il s'agit notamment du "Palau Municipal d'Esports", "Palau de la Métal-Lurgia, "la Piscina Municipal" ...

L'aire de "Diagonal" compte également de grandioses installations sportives notamment le géant stade de football "Nou Camp" appartenant au F.C. Barcelone dont la capacité s'élève à près de 115.000 personnes. Le "Nou Camp" théâtre du match d'inauguration de la Coupe du Monde de Football de 1982, abritera notamment la finale de football des Jeux Olympiques.

L'aire de "Vall d'Hebron" se distingue essentiellement par son vélodrome (6.400 spectateurs) construit en 1984 et qui fut la même année la scène des championnats du monde de cyclisme sur piste. Le complexe de tennis de "Vall d'Hebron" constitue aussi une importante installation. Il se compose d'une piste centrale pouvant accueillir 8.500 spectateurs, deux pistes de capacités respectives de 3.500 personnes et 1.500 personnes et cinq pistes auxiliaires pouvant recevoir 200 personnes chacune.

L'aire de "Parc De Mar" abrite notamment le port olympique qui servira de base nautique pour les épreuves de voile. Pour la première fois, les participants aux épreuves nautiques pourront rallier à pied la villa olympique au port nautique, vu leur proximité.

En dehors de la ville de Barcelone, plusieurs localités et villes voisines abriteront d'autres compétitions sportives. Il s'agit notamment de Badalona, Sabavell, Saragosse et Valence.

Nabil CHAKOR

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc