×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Irak: Conférence de réconciliation en février

Par L'Economiste | Edition N°:2155 Le 22/11/2005 | Partager

. Le président Talabani en visite en Iran La Ligue arabe a annoncé, dimanche 20 novembre au Caire, que la conférence de réconciliation nationale irakienne aurait lieu en février. Réunis au Caire sous l’égide de la Ligue arabe depuis samedi, afin de préparer le terrain à cette conférence, des représentants de formations et associations irakiennes ont fait part, dimanche 20 novembre, de percée dans leur dialogue.Dans la soirée, le porte-parole de la Ligue arabe, Alaa Rouchdi, a annoncé que la conférence se tiendrait en Irak la dernière semaine de février 2006, «de préférence à Bagdad». Cette annonce intervient alors que, sur le terrain, les violences ont fait plus de 100 morts en trois jours. Un peu plus tôt, Talabani avait fait une offre de dialogue à la guérilla.«Je suis le président de l’Irak, et responsable de tous les Irakiens», a dit Talabani en marge de la réunion, «si ceux qui se décrivent eux-mêmes comme la résistance irakienne veulent me contacter, ils sont les bienvenus». Dans la soirée, un communiqué publié sur Internet au nom de la branche irakienne d’Al Qaïda a opposé une fin de non recevoir à Talabani, affirmant: «Il n’y aura entre nous et eux que le dialogue de l’épée et celui du sang». Par ailleurs, Jalal Talabani a entamé, lundi 21 novembre, une visite officielle de 3 jours en Iran, la première d’un président irakien depuis presque quarante ans. Talabani, dont l’avion s’est posé en début d’après-midi à l’aéroport de Mehrabad, selon des sources officielles iraniennes, sera reçu officiellement dans la journée par le président ultraconservateur iranien, Mahmoud Ahmadinejad.Il aura également des entretiens avec Ali Larijani, secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale et Manouchehr Mottaki, le ministre iranien des Affaires étrangères.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc