×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Holcim investit 3 milliards de DH dans 4 projets

Par L'Economiste | Edition N°:2256 Le 17/04/2006 | Partager

. 2,5 milliards de DH pour la nouvelle cimenterie de Settat. Le cimentier devrait alimenter le marché sur plus de 10 ans. L’usine de Fès possède le premier broyeur vertical du MarocTrois ans de travaux et un investissement de 320 millions de DH. L’extension de l’usine à Fès Ras-El-Ma du cimentier Holcim, inaugurée en présence des autorités locales et des clients du groupe jeudi 13 avril, porte la capacité de production annuelle de la cimenterie de 600.000 à 1 million de tonnes. De quoi répondre au marché de la région centre-nord, dont la demande est en constante augmentation. Afin d’accompagner l’explosion du nombre de chantiers, le groupe a annoncé investir actuellement près de 3 milliards de DH. Le programme de développement devrait permettre d’anticiper en assurant «très largement la demande et l’approvisionnement pour 10 ans», indique Dominique Drouet, président du directoire.Les 3 milliards de DH comprennent la construction d’une nouvelle cimenterie dans la région de Settat pour un montant de 2,5 milliards de DH. Le projet, «opéré en collaboration avec la famille Laraki» (qui reste minoritaire dans le tour de table), devrait porter la capacité de production à 1,7 million de tonnes de ciment. La première phase du projet: le centre d’ensachage et de distribution ainsi que le raccordement ferroviaire, a démarré en juin dernier. Les travaux du centre de broyage devraient commencer en septembre prochain et l’usine complète, six mois plus tard. Le reste des investissements porte sur la réalisation d’une plate-forme de prétraitement de déchets dans la région de Settat, pour leur réutilisation en cimenterie en tant que combustibles alternatifs. L’enveloppe s’élève à 30 millions de DH. Last but not least, l’extension et la modernisation des installations de broyage à Nador est lancée pour un montant de 82 millions de DH. Sur le site de Fès Ras-El-Ma, un broyeur à ciment vertical, le premier au Maroc, a été implémenté. Sa capacité s’élève à 115 tonnes par heure. L’investissement sur l’usine aux couleurs pourpres du groupe, comporte également la réalisation de trois silos en béton de stockage d’une capacité unitaire de 5.000 tonnes, un atelier d’ensachage et d’expédition de capacité 2x100 tonnes par heure (avec 2 nouvelles ensacheuses et 2 chargeurs automatiques de sacs). Il comprend aussi la construction, pour 20 millions de DH, d’un tronçon de route (7 kilomètres) permettant l’accès à l’usine via la rocade externe de la ville.Grosse nouveauté également: la réalisation, d’un tronçon de voie ferrée pour desservir la cimenterie en partenariat avec l’ONCF. Le transport par la route est pourtant moins coûteux… Selon le président, c’est un investissement à long terme (70% des 48 millions de DH sont apportés par le groupe Holcim, les 30% restants par l’Office national des chemins de fer), qui devrait permettre le transport de volumes importants et surtout, d’assurer la sécurité des produits.Céline PERROTEY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc