×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Les Marocains a l'etranger

Voir Bruxelles et y vivre
Par L'Economiste | Edition N°:506 Le 13/05/1999 | Partager

· Bruxelles, c'est 1.500 organisations internationales, 1.700 sociétés étrangères et 65 banques étrangères
· Mais aussi une ville riche en monuments et musées


Les Marocains constituent une des communautés les plus importantes à Bruxelles. Ils représentent en effet plus de 10% de la population qui compte près d'un million d'habitants.
Et pour cause, le "coeur de l'Europe" abrite plusieurs institutions intergouvernementales qui emploient plusieurs milliers de personnes.
Parmi elles, citons l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), le Conseil de Coopération Douanière, le Secrétariat Général de l'Union Economique du Bénélux, mais aussi l'Union de l'Europe Occidentale. Par ailleurs, Bruxelles est le siège du Secrétariat Général du groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). La ville abrite également des centres logistiques relatifs aux différents programmes européens, notamment Eurêka et Esprit.
Mais Bruxelles est sans conteste connue pour étant le siège de l'Union Européenne et de la Commission Européenne. Ces institutions communautaires ont ainsi attiré dans leur sillage un grand nombre de groupements d'intérêts européens qui se sont établis à Bruxelles pour entretenir plus aisément des relations régulières avec les institutions européennes et particulièrement avec le comité économique et social.

Groupements d'intérêts


Ces groupements représentent des intérêts divers. Signalons, en l'occurrence, la Confédération Européenne des Syndicats, la Confédération Européenne des Cadres et l'Union Européenne de Radio-Télévision.
Ainsi, près de 1.500 organisations internationales, 1.700 sociétés étrangères et 65 banques étrangères ont pris pied dans cette ville. Parmi ces entreprises internationales, on compte 593 firmes américaines, 433 françaises, 344 hollandaises, 1.984 britanniques et 131 allemandes.
Côté culture, la capitale belge n'a rien à envier aux autres capitales européennes.
La Grand'Place, en plein coeur de la ville, offrait ce dimanche 9 mai un spectacle hors du commun. Plusieurs véhicules militaires de la guerre 39-45 y étaient exposés en commémoration de la fin de ce conflit mondial. A quelques mètres de là, la Rue Neuve piétonne se présente comme la plus commerçante de Belgique. Longue de quelques centaines de mètres, celle-ci se veut le fief du shopping bruxellois.
Mais si l'on cherche un souffle d'air marocain, un détour par la Rue de Brabant s'impose, là où produits et commerçants viennent du Maroc.
De l'autre côté de la capitale, vers la direction d'Anvers et non loin du Stade Heysel et du Parc des Expositions, se trouvent des ouvrages incontournables pour tout visiteur du Bruparck. Celui-ci regroupe notamment le Kinéapolis (cinéma à 29 salles, soit l'un des plus grands d'Europe) et la Mini-Europe qui rassemble des répliques de tous les principaux monuments européens. Sans oublier les l'Atomium (cette molécule géante, désormais l'un des symboles de la ville), le célèbre Centre belge de la bande dessinée et la centaine de musées d'art (Breugel, Magritte, etc) et de sciences que compte la ville.

Wissal SEGRAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc