×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Guide de survie pour les hommes divorcés

Par L'Economiste | Edition N°:1600 Le 12/09/2003 | Partager

. Il s'agit d'un site internet portugais. Repassage, cuisine, et d'autres conseils pratiques sont proposésChangez vos draps une fois par semaine, ne lavez jamais du noir avec du blanc, rangez les casseroles près de la cuisinière : ce sont là quelques conseils de base qui sont prodigués par un nouveau site internet destiné aux hommes divorcés au Portugal. «Les hommes portugais n'ont pas reçu d'éducation ménagère, alors quand ils divorcent, ils sont un peu perdus», explique l'un des fondateurs du portail Jorge Oliveira.Au Portugal, pays européen encore fortement traditionnel, les hommes habitent généralement chez leurs parents jusqu'à leur mariage, même s'ils ne décident de convoler que vers 30 ans. Et c'est la mère qui se charge pour l'essentiel de la cuisine et du ménage.Après le mariage, la répartition des tâches reste la règle et le mari laisse généralement son épouse vaquer aux occupations domestiques.Les hommes mariés accomplissent ainsi moins de tâches ménagères au Portugal que dans les autres pays de l'Union européenne, selon une récente étude.Mais, à l'instar des autres pays européens, la décomposition de la famille portugaise devient de plus en plus importante. Le nombre de divorces a fait que des milliers d'hommes sont confrontés pour la première fois dans leur vie aux affres du repassage et de la cuisine. Selon l'Institut national des statistiques, une étude récente datant de l'année dernière indique que l'an dernier, 27.960 divorces ont été prononcés, soit une hausse de 46,8% une année auparavant.Ce pays connu pour son attachement aux valeurs de la famille, a atteint le taux de divorce le plus élevé en Europe. Il a explosé de 128% entre 1993 et 2002, passant de 1,2 divorce pour 1.000 habitants à 2,7.Le nouveau portail Vida-On veut venir au secours de ces nouveaux divorcés non habitués aux tâches ménagères. Il leur donne des tuyaux «typiquement féminins» sur la manière de faire partir une tache rebelle ou sur le meilleur produit pour nettoyer la baignoire.Selon Jorge Oliveira, ce guide de survie en ligne, lancé fin juin, est déjà consulté plus de 1.000 fois par jour. Un millier d'hommes séparés se sont en outre abonnés pour recevoir par courrier la lettre spécialisée que propose le site.«Tout va vous sembler plus facile parce que nous sommes là», affiche sur sa page d'introduction le site, qui promet «des trucs et des astuces pour rendre votre foyer habitable».La section la plus convoitée est celle de la cuisine pour débutants. Elle comprend des recettes «pour tous les jours» et «pour les jours spéciaux».Et lorsqu'ils partent en chasse d'une nouvelle compagne, les divorcés se voient administrer des encouragements: «Vous êtes un dragueur, vous avez juste perdu la main», assure la section relations personnelles. Conseils de santé-beauté et guide de loisirs pour hommes seuls ne sont pas oubliés. «Ces questions ne sont pas abordées dans les magazines masculins traditionnels. Quant aux magazines féminins, ils les traitent sous un autre angle», souligne Jorge Oliveira.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc