×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Guerre des «Vaches»: Sialim débouté en 1ère instance

    Par L'Economiste | Edition N°:295 Le 11/09/1997 | Partager

    Il n'y a pas de confusion possible entre la «Vache Bonheur» et la «Vache Qui Rit». Telle est la décision du Tribunal de 1ère instance. Un test encourageant pour Fromalim qui poursuit son aventure fromagère en mettant de nouveaux produits sur le marché.


    Finalement, la «Vache Bonheur» aura eu raison de la «Vache Qui Rit». Le Tribunal de 1ère instance de Casablanca vient de débouter la filiale des Fromageries Bel, Sialim, de son action en justice contre Fromalim. Les attendus du jugement qui permettraient de relever les motivations du juge ne sont pas prêts pour l'heure. En tout état de cause, la confusion possible entre les deux marques n'a pas été retenue. La bataille avait débuté en octobre 1993 avec l'arrivée sur le marché de la «Vache Bonheur». Dès mars 1994, Sialim et les Fromageries Bel avaient introduit une action en justice contre l'entreprise marocaine pour usage frauduleux de la marque vedette du fromager français, «La Vache Qui Rit». Pour les plaignants, le nouveau produit risquait de créer une confusion chez le consommateur. L'emballage dans sa présentation circulaire et la taille des portions sont similaires. Aussi cette action s'inscrivait-elle pour Bel dans une stratégie normale de défense de la marque du Groupe. La bataille juridique débutait autour du concept de la «Vache», commun aux deux entreprises. Le procès dure plus de trois années.

    Diversification


    La décision du Tribunal de 1ère instance arrive à point pour Fromalim qui a mis sur le marché d'autres «Vaches».
    En effet, la société continue son aventure fromagère. Tout en restant sur le marché du fromage fondu, elle diversifie ses produits. Elle lance de multiples versions de la fameuse portion, sous une nouvelle dénomination «Fromadou»: aux fruits de mer, nature... Mais elle développe également des nouveautés telles que le fromage fondu en brique d'un kilo et en saucisson avec un léger goût fumé. «Nous avons testé les produits sur le marché, ils ont été très bien accueillis», explique M. Mohamed Kadiri, responsable de l'entreprise. En fait, l'idée du saucisson n'est qu'une reprise du produit déjà commercialisé par la contrebande. «Avec les effets de l'assainisse-ment, c'est le moment de mettre le produit local sur le marché», souligne-t-il.
    Pour se développer, l'entreprise est en pourparlers avec une importante société fromagère française. L'aboutissement du procès devrait permettre de faire évoluer positivement les négociations. En attendant, Fromalim a entrepris la construction d'une nouvelle usine de 2.500 m2 couvert à El Jadida: coût de l'investissement 4 millions de DH. L'objectif est de porter sa production de 1.000 à 5.000 tonnes.Depuis le démarrage de l'activité en 1993, Fromalim a investi 14 millions de DH et emploie jusqu'à 60 personnes.

    Pour les amateurs de fromage


    Sans pour autant que la liste soit limitative, les fromages sont partagés en fromages frais et fermentés. Parmi les non-fermentés figurent le petit suisse, fromage blanc, le jben... En revanche dans les fromages fermentés, les variétés sont très nombreuses, près de 450 sortes.
    - La pâte molle: Elle est fabriquée à partir de lait caillé par la présure, puis traité de façon à obtenir des grains qui seront pressés ensuite dans un moule. Il s'agit principalement de Camemberg pour ce qui concerne la croûte fleurie et le Munster pour ceux dits à croûte lavée.
    - La pâte pressée: Elle est fabriquée à partir de lait caillé par la présure, puis traité de façon à obtenir des grains qui seront ensuite pressés. Elle est cuite pour le Gruyère et l'Emmental et demi-cuite pour le Saint Paulin et Gouda.
    - La pâte persillée (bleu): Elle est composée d'une masse de moisissures colorées, bleues et vertes (Bleu, Roquefort.)
    - Le fromage fondu: Issu d'autres fromages et d'autres produits laitiers. Il est fabriqué à partir de plusieurs formes de fromages auxquels est additionné éventuellement le beurre.

    Fatima MOSSADEQ







    F. M.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc