×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

FranchisesNouvelle vague d'enseignes US

Par L'Economiste | Edition N°:1828 Le 09/08/2004 | Partager

. L'ALE Maroc-USA ouvre la porte aux marques US. Regain d'intérêt pour l'habillement qui tient le haut du pavé des implantationsZara, Texto, McDo, Marionnaud… De l'habillement à la restauration en passant par les cosmétiques ou encore l'ameublement, les franchises gagnent du terrain au Maroc. En effet, ce mode de commerce, qui consiste à développer un label propre a connu un développement exponentiel durant les dernières années. En témoignent les statistiques d'une étude du ministère du Commerce et de l'Industrie. En effet, à fin juin dernier, le réseau d'enseignes est passé à 210 unités avec plus de 700 points de vente contre 42 réseaux de franchise et quelque 174 points de vente en 1997, soit une croissance soutenue des implantations de 400% en 7 ans. Ceci dit, le succès n'est pas toujours au rendez-vous. L'histoire récente de la franchise au Maroc a révélé certains écueils encore mémorables. Il s'agit notamment de Subway, Dunkin Donuts, Dairy Queen ou encore First Mégastore. Pour l'heure, et selon l'étude, les activités franchisables au Maroc sont réparties en 3 catégories: les franchises de distribution, de services et celles dites industrielles. Et c'est la distribution qui tient le haut du pavé avec une concentration de 57% à fin juin dernier. Viennent juste après les franchises de services dont l'implantation est estimée à 41%. Enfin, l'industrie ne représente que 2% du total des franchises, selon une note de la Direction des Investissements. Par branche d'activité, l'habillement reste le secteur prépondérant et le plus dynamique. Il représente 27% de l'ensemble des réseaux. Ensuite, la restauration rapide compte quelque 10%, suivie par les cosmétiques et coiffure (8%), ou encore l'ameublement (7%), la confiserie 5%…Selon l'étude, le rapprochement avec les résultats publiés en 1997 ressort un regain d'intérêt pour le secteur de l'habillement dont la croissance représente pratiquement 500% en 7 ans. Bien entendu, le marché est loin d'être saturé. Néanmoins, en dépit de la variation des activités enregistrée, certaines niches demeurent encore vierges et inexploitées dans des secteurs tels que l'artisanat, l'épicerie fine ou l'art culinaire marocain, précisent des analystes. Les expériences sont encore timides sur ce registre. Ainsi, l'introduction de nouvelles enseignes dans des créneaux peu représentés, permettra de dynamiser davantage la diversification de l'offre, ajoutent les experts. Force est de constater que la répartition des franchises ressort la prédominance de la France en tant que pays d'origine des enseignes implantées, soit 34%. Au total de 72, elles sont principalement concentrées dans les secteurs de la confection, les cosmétiques et coiffure. Et c'est le pays de l'Oncle Sam qui arrive en seconde position avec 21 enseignes, soit 10%. Les franchises US sont surtout représentées par la restauration, l'enseignement et la location de voitures. De nombreuses enseignes manifestent de l'intérêt pour une implantation au Royaume. La dernière en date est la chaîne Arrow, spécialisée dans le prêt-à-porter pour femmes et hommes, qui devra ouvrir en septembre à Casablanca.L'ALE Maroc/Etats-Unis, qui prévoit l'élimination des droits de douane pour certains pays et la libéralisation des échanges, devra profiter à de nombreuses franchises américaines. Ces dernières bénéficieront de l'élimination de droits de douane sur leurs importations fabriquées et en provenance des USA. D'où amélioration de leurs coûts de revient ainsi que des marges bénéficiaires. La tendance est que les implantations US deviendront encore plus nombreuses dans les mois à venir. Outre les enseignes belges et espagnoles qui représentent 3% chacune, les franchises maroco-marocaines connaissent une évolution notoire. Motivées par le succès remporté par leurs consoeurs étrangères, de nombreuses PME nationales ont développé leur propre concept. Le nombre de franchiseurs nationaux est estimé à 33 entités, soit 16% du total des franchises. Par branche, les nationaux sont surtout représentés dans la restauration et l'ameublement en kit, avec respectivement 30 et 21%.Globalement, selon l'étude, la répartition géographique des implantations fait ressortir une importante concentration dans la métropole Casablanca, suivie de Marrakech et Rabat. Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc