×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

L'ONE, un autre sponsor de l'opération «Plages propres»

Par L'Economiste | Edition N°:1828 Le 09/08/2004 | Partager

. Réfection de blocs sanitaires, aménagement d'accès, construction de fosses sceptiques... Pour la cinquième année consécutive, l'ONE participe à l'opération «Plages propres». Encore une fois, l'Office prend en charge les sites de Aïn Diab, El Oualidia et Moulay Bousselham. (Le montant consacré aux trois plages durant les cinq dernières années s'élève à environ 10 millions de DH)Au niveau de la plage de Aïn Diab, l'ONE a participé à la réalisation d'importants travaux. La zone, qui était polluée par les puits perdus et les rejets en mer, a été totalement assainie depuis l'an dernier, indique un communiqué de l'Office. La qualité de l'eau de baignade est donc garantie puisqu'il n'y a plus de rejets en mer et que tous les blocs sanitaires sont reliés au réseau d'assainissement général de la ville, est-il encore indiqué. Pour ce qui est de la gestion de la plage, l'Office a remis en bon état plusieurs blocs sanitaires et construit deux nouvelles fosses septiques. C'est également lui qui assure l'entretien quotidien des blocs. Ainsi, une soixantaine de personnes nettoient chaque jour la plage et les blocs. Par ailleurs, il s'est chargé de l'aménagement des accès à la plage en prenant en compte l'aménagement des passages réservés aux handicapés. Pour contribuer à l'éducation environnementale des estivants, il a installé des panneaux d'affichage et des banderoles. En outre, une radio plage contribue à l'animation. L'ONE organise aussi cet été avec le concours de la section volley-ball du Club sportif de l'électricien plusieurs compétitions et tournois, l'objectif étant de promouvoir le sport en général et le volley-ball en particulier. Enfin, grâce à la collaboration du ministère de la Santé, des médecins dotés en matériel et en ambulances assurent un service médical au sein d'une infirmerie construite par l'ONE. Au niveau des plages d'El Oualidia et Moulay Bousselham, l'ONE a organisé des travaux de nettoyage, d'entretien des blocs sanitaires et une campagne d'affichage pour la sensibilisation à la propreté. A El Oualidia, les efforts portent aussi sur le carrelage de la corniche, l'aménagement d'un accès à la plage et un accès pour handicapés à la corniche.


Pavillon bleu

La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement et la wilaya du Grand Casablanca ont décidé de présenter un tronçon de la plage d'Aïn Diab comme candidat au label Pavillon bleu l'année prochaine. Ce tronçon de 1,2 km sur les 3 km de la plage, est situé entre le café Nzaha et l'entrée du Parc Sindibad. Les sports collectifs (foot, volley-ball...) y sont interdits pour veiller à la sécurité des estivants et de leurs familles. Le label Pavillon bleu (label reconnu de haute qualité environnementale) a été créé en France en 1985, puis est devenu européen deux ans plus tard. Aujourd'hui, il remporte un franc succès. Pour l'obtenir, il faut répondre à quatre critères: qualité de l'eau, éducation environnementale et information, gestion de la plage et sécurité. Le label est attribué à une commune ou un port pour une saison. Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc