×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Foman: 400 millions pour les entreprises

Par L'Economiste | Edition N°:1563 Le 17/07/2003 | Partager

. La CCG gérera le volet financier. L'ANPME s'occupera de l'assistance techniqueLa mise à niveau des entreprises marocaines, dans l'optique de la «superconcurrence» qui s'annonce avec l'ouverture du marché national à l'horizon 2010, vient de renforcer les fonds nécessaires à son financement. En effet, et comme l'a souligné Fathallah Oualalou lors de la signature des conventions du financement, ce programme comporte trois volets, tous soutenus par l'Union européenne. - Le volet «qualité-normalisation», doté de 15 millions d'euros, vise à permettre à l'industrie marocaine d'atteindre un niveau de qualité compatible avec son ouverture au sein de la zone de libre-échange euro-méditerranéenne. - Le volet «assistance technique aux entreprises», par l'intermédiaire de la consultance étrangère, est un programme de 26 millions d'euros. - Le volet «appui au Foman» porte sur le versement à ce fonds de 20 millions d'euros pour soutenir la modernisation des entreprises à travers le conseil et l'assistance technique. Ce dernier volet, précise Oualalou, renforce le Foman puisque le don de la Commission européenne (voir infra) s'ajoutera à une contribution du Budget de 200 millions de DH, dont 100 millions au titre de la Loi de Finances 2003.Techniquement, ce programme de mise à niveau s'articule autour de trois axes. Le diagnostic stratégique qui intègre le positionnement de l'entreprise par rapport à la concurrence nationale et internationale. Le business-plan qui, faisant suite au premier axe, propose des options d'investissements matériels et immatériels et définit le mode de financement le plus approprié pour l'entreprise. Enfin, les opérations spécifiques de mise à niveau pour l'accompagnement de l'entreprise dans la mise en oeuvre des recommandations formulées au terme du business-plan. Ces interventions se traduiront, par exemple, par des opérations d'amélioration de la gestion financière et du système d'information, du renforcement de la politique commerciale et d'optimisation du processus de production. Les principaux acteurs de ce processus seront: la Caisse centrale de garantie (CCG) qui s'occupera de la gestion de la totalité des capitaux du fonds, outre la partie cofinancement des programmes de mise à niveau. Et l'ANPME qui aura la responsabilité de gérer la partie de l'assistance technique au soutien des PME.


Financement

Cofinancement Foman: 30% maximum du projet d'investissement.Taux d'intérêt: 2%.Fonds propres à l'entreprise: 20% minimum.Banques: au minimum 30% du montant.A signaler que le taux de sortie global doit être autour de 5%.L'ensemble des banques peut monter les dossiers et aller se refinancer vers le Foman.La CCG doit répondre aux demandes dans un délai maximum de 10 jours ouvrables. En revanche, les banques n'ont pas de délais pour répondre à leurs clients.N. Bo.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc