×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Fenié Brossette: Les souscriptions démarrent demain

Par L'Economiste | Edition N°:2401 Le 15/11/2006 | Partager

. Un programme d’investissement doté de 94 millions de DH . Objectif: Exporter et doubler la capacité de stockage. Les dividendes passeront à 50% du résultat netUN opérateur industriel de grande envergure vient d’annoncer officiellement son introduction à la Bourse de Casablanca. Il s’agit de Fenié Brossette, leader national, des échafaudages, groupes électrogènes, matériels de canalisation et adduction d’eau… et bien d’autres activités supports des grands chantiers de l’infrastructure et l’industrie. Le top management de la société et de son actionnaire de référence Somed (Société Maroc Emirats de développement) a officiellement présenté cette opération lundi 13 novembre. Fenié Brossette a choisi de s’introduire à la cote par le biais d’une augmentation de capital ouverte au public. La société lève 100 millions de DH divisés en 338.984 actions dont le prix unitaire a été fixé à 295 DH. Le flottant en Bourse représentera 23,5% dans la nouvelle structure de l’actionnariat.Le coordinateur de l’opération n’est autre qu’Attijari Finance Corp. Quant au syndicat de placement, il est composé, en plus de son chef de file Attijari Intermédiation, d’Attijariwafa bank et de Safabourse, filiale de la CDG.La période de souscription s’étend du 16 au 22 novembre. Mais Attijari Finance Corp se réserve le droit de la suspendre dès le deuxième jour (17 novembre), s’il juge que l’importance de la demande provoquerait une allocation faible, voire nulle pour certains souscripteurs. Cette décision devrait être communiquée à la Bourse le jour même (avant 16 heures). A l’instar des six autres opérations similaires de cette année, les souscriptions seront scindées en trois types d’ordre. Le premier est destiné aux salariés de l’entreprise qui auront droit à 4,7% des actions mises en vente. Ces derniers ne pourront pas souscrire plus de 1400 titres et doivent garder leurs actions pour au moins trois ans. Le deuxième type d’ordre est dédié aux personnes physiques et morales dont les ordres seront aussi plafonnés à 1400 actions. Leur part de l’opération s’élève à 55,3%. Quant aux institutionnels, ils peuvent souscrire jusqu’à 12.000 actions pour obtenir 40% des actions offertes. Après la clôture des souscriptions, la société gestionnaire de la Bourse communiquera les allocations au syndicat de placement le 30 novembre. La première cotation du titre est prévue le 4 décembre. Outre les objectifs classiques de l’introduction en Bourse, à savoir l’institutionnalisation du capital et le renforcement de la notoriété, Fenié Brossette affectera la quasi-totalité de la somme levée à son plan d’investissement 2006-2010. Ce programme porte sur 94 millions de DH dont 9,6% seront alloués à l’équipement et la modernisation des ateliers de fabrication. Grâce à ces investissements, Il permettra à Fenié Brossette de chercher des débouchés à l’export pour les produits où elle a développé une expertise industrielle internationale. Il s’agit notamment des échafaudages et certains équipements de travaux publics. Pour accompagner le développement de son activité, la société compte doubler sa capacité de stockage qui passera de 3.200 à 8.000 m2. A cet effet, le nouveau dépôt de Sidi Hajjaj nécessite 45,5% du montant programmé. Les 44,9% restants seront alloués à des investissements courants. Compte tenu de ces données, le business plan couvrant la période 2006-2010 table sur une croissance moyenne annuelle du chiffre d’affaires de 8,8%. Le volume des ventes devra passer de 414 millions en 2006 à 581 millions de DH en 2010. «Ce taux de croissance demeure modéré par rapport à celui de la période 2003-2005 qui s’élève à 14%», précise Abderrafie Rifi, DG de Fenié Brossette. Le résultat d’exploitation passerait, lui, de 49 millions de DH cette année à 53 millions au terme de la période prévision. Avec une TCAM de 8,05%, le résultat net ressortira à 36 millions de DH en 2010. Grâce de cette croissance, Fenié Brossete distribuera la moitié de son résultat net sous forme de dividendes. Les actionnaires percevront ainsi jusqu’à 20 millions de DH. A noter qu’en 2005, la société a réalisé un résultat d’exploitation de 41 millions et un résultat net de 27 millions de DH, avec des TCAM entre 2003 et 2005 de 30,1 et 31,2% respectivement. Cette introduction ne sera pas la dernière pour le groupe Somed. Plusieurs de ses filiales figureront bientôt sur la cotation de la place casablancaise. De même pour Attijari Finances Corp, qui pilotera certainement de nouvelles introductions en Bourse d’ici la fin de l’année.


Trois familles de métiers

FENIÉ Brossette intervient dans des dizaines de métiers de différentes natures. Pour mieux maîtriser ces marchés, la direction commerciale est scindée en trois départements. Le premier, entreprises et fabrication, est dédiée aux échafaudages, coffrage, éclairage et événementiels. Le deuxième, produits métallurgiques et bâtiments non ferreux, est spécialisé dans le négoce des fournitures industrielles. Enfin, le département mines carrières et travaux publics qui intervient dans les grands chantiers d’infrastructures.Nouaim SQALLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc