Dossiers

Exportations: Difficile diversification

Par L'Economiste | Edition N°:300 Le 16/10/1997 | Partager

Les produits agricoles marocains sont exportés essentiellement vers l'Union Européenne. La France importe le plus gros lot. Néanmoins, un effort de diversification a été initié ces dernières années.


L'Union Européenne reste le principal client du Maroc pour ses exportations de produits agricoles. Une évolution est à constater dans la nature des produits agricoles frais exportés dans le sens d'une diversification. En effet, les produits traditionnellement exportés (tomate, pomme de terre, orange et fleurs coupées) cèdent progressivement la place à des produits plus ou moins nouveaux (clémentine et certains légumes).
Il faut également déceler pour certains produits une tentative de diversification et de rééquilibrage des destinations des marchandises. Ainsi, les exportations des tomates, clémentines et autres petits fruits d'agrumes ont tendance à être davantage destinées vers d'autres pays que ceux de l'Union Euro-péenne: Amérique du Nord, la Russie et pays arabes.
Sans être majoritaire, la place de l'Union Européenne dans l'écoule-ment des conserves de sardines est importante. En dehors de l'UE, les clients du Maroc sont très diversifiés; les plus importants pour ce produit sont le Congo (ex-Zaïre) (12%)
et la Syrie (10%) en 1995. En 1996, ce sont le Zaïre et le Gabon qui absorbent respectivement 11 et
10% des ventes non communautaires.

Les exportations de produits agricoles marocains à destination de l'Union Européenne sont concentrées sur un seul marché. On relève une profonde concentration des exportations marocaines vers la France.
Le Maroc a amorcé une tentative de diversification des exportations d'agrumes vers d'autres pays de l'Union Européenne, notamment l'Allemagne, la Grande-Bretagne, la Belgique et dans une moindre mesure les pays scandinaves.
Concernant les fleurs coupées, la France est le premier client communautaire mais sa place n'est pas aussi pesante que pour les autres produits agricoles frais. Les autres clients importants sont l'Allemagne et la Grande-Bretagne.
La conserve de sardines est le produit pour lequel les clients communautaires sont les plus diversifiés. Arrive en tête cette fois l'Allemagne, suivie par les Pays-Bas, la France, l'Espagne et la Grande-Bretagne.
Le Maroc est très bien placé parmi les fournisseurs extra-communautaires de l'Union Européenne, en particulier pour la tomate et les agrumes. Cependant, le Maroc subit très fortement
le poids de l'Espagne dans l'approvisionnement de l'Europe. Cette concurrence est surtout difficile à supporter pour les exportations de tomate. En effet, en plaçant des volumes importants sur les marchés communautaires à des prix très compétitifs, l'Espagne contraint les autres fournisseurs de l'UE à une baisse des prix, rendant difficile le respect du prix d'entrée et de ce fait conduisant au paiement d'équivalents tarifaires.

Salim LAHJOUMRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc