×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:48 Le 08/10/1992 | Partager

    · Le Japon accorde un prêt à la Russie

    La Russie va recevoir un prêt de 100 millions de Dollars destinés à l'achat de biens alimentaires, selon le gouvernement japonais. Remboursable en trois ans avec un taux d'intérêt de 5,3%, soit 0,2% de moins que le taux à long terme actuellement appliqué au japon, ce prêt émanera de la banque d'Etat Export-Import Bank of Japan.

    · CEE: quatrième programme cadre de recherche-développement

    La Commission Européenne a présenté la semaine dernière son quatrième programme de recherche-développement pour la période 1994-1998. Il reprend le financement proposé par le Paquet
    Delors II, soit un budget total de 14,7 milliards d'Ecus (1 Ecu = 6,7 Francs). Si l'on ajoute les rallonges demandées pour le troisième programme, le budget de la recherche-développement passerait de 2,5 milliards d'Ecus par an à 4 milliards.
    Ce quatrième programme comprend toutes les actions de recherche financées par la CEE. Elles sont axées autour du soutien au développement technologique, de la promotion de la coopération internationale, de l'amélioration de la formation et de la mobilité des chercheurs.

    · Baisse de la production industrielle japonaise

    La production industrielle du Japon a baissé de 3,7% en Août, alors qu'elle avait augmenté de 0,4% en Juillet par rapport au mois précédent, selon le Ministère de l'Industrie et du Commerce International (MITI). Comparée à Août 1991, elle a chuté de 7,6%.

    · PME: Bush dévoile un projet de réduction des charges

    Le président-candidat a exposé les grandes lignes d'un programme dont l'objectif est de simplifier la réglementation sur les petites et moyennes entreprises et d'alléger leurs charges fiscales. Le coût de ce projet s'élèverait à 20 milliards de Dollars sur cinq ans. Cinq mesures ont été annoncées: faire passer de 15 à 10% le taux d'imposition plancher des PME, les autoriser à déduire de leurs bénéfices jusqu'à 25.000 Dollars de dépenses d'équipement, éliminer les taxes sur les plus-values, défalquer de leurs impôts jusqu'à 2.500 Dollars de frais de lancement et simplifier les formulaires d'impôts. Ajoutées aux cadeaux promis par M. Bush depuis le début de la campagne électorale, ces mesures dépassent largement le montant des projets d'éco-nomie.

    · Aérien: la CEE veut assurer une meilleure concurrence

    La Commission Européenne a récemment proposé des mesures visant une meilleure concurrence entre les compagnies aériennes utilisant les Systèmes Informatisés de Réservation pour vendre leurs billets d'avion (SIR). Pour ce faire, la Communauté souhaite que les compagnies associées à un SIR communiquent leurs informations à un autre SIR qui en ferait la demande. Elle veut en outre que les informations fournies par les transporteurs au SIR soient exactes.

    · Relèvement des taux d'intérêt européens

    Tous les taux d'intérêt européens ont évolué à la hausse au cours de la semaine du 18 au 25 Septembre, particulièrement mouvementée au plan monétaire. La Suède et la Grèce ont enregistré les plus forts taux, avec respectivement 25% et 24%. Elles sont suivies de l'Italie (18,6%), du Portugal (16,3%) et des deux pays nordiques, la Norvège (15,3%) et la Finlande (15%).
    Viennent immédiatement après, l'Espagne (13,5%), le Danemark et l'Irlande (11,1% chacun), le Royame-Uni (10,4%) et la France (10,3%). Avec 9,8% et 9,6% respectivement, seules l'Allemagne et la Hollande n'ont pas affiché un taux d'intérêt à deux chiffres. Mais elles s'en rapprochent.

    · L'OCDE révise les prévisions de taux de croissance

    L'OCDE a revu à la baisse sa prévision de croissance pour 1992. De 1,8%, elle passe ainsi à 1,5%. La prévision de croissance pour le Japon est à présent de 1,75%, au lieu de 1,8%, celle de l'Allemagne est de 1%, contre1,3%.

    · Soja: négociations toujours dans l'impasse

    La CEE a rejeté, Jeudi 1er Octobre, l'ultimatum lancé la semaine dernière par les Etats-Unis. Si Jeudi, la CEE ne proposait pas d'importantes concessions, les Etats-Unis demanderaient au GATT de rendre "un arbitrage contraignant". La cause de ce différend date des années 60. Le soja américain est toujours rentré et rentre encore sans droits de douane en Europe. Le marché de l'alimentation du bétail progressant, les Européens ont développé leurs propres cultures au détriment des importations d'outre-Atlantique. Pour riposter, les Américains attaquent tous les plans européens d'aides à la culture d'oléagineux, notamment la réforme de la PAC. Pour justifier leur comportement, les Européens mettent en avant la récente augmentation américaine des subventions à l'exportation de céréales.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc