×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:111 Le 06/01/1994 | Partager

GATT: Séoul se prépare à l'ouverture du marché du riz

La Corée du Sud prépare un ensemble de mesures pour renforcer son secteur agricole, selon la presse française. Ces mesures sont destinées à préparer le terrain avant l'ouverture du marché intérieur aux importations de riz imposée par le GATT.

Le gouvernement projetterait d'encourager le regroupement des petites parcelles et la création de coopératives et d'accorder des subventions aux agriculteurs qui laisseraient tomber la culture du riz, lequel est vendu cinq à six fois plus cher en Corée que sur le marché mondial. Grâce à ces mesures, le prix du riz sud-coréen devrait reculer de 30% environ, a indiqué le ministre coréen de l'Agriculture.

L'EEE concurrence l'Alena

L'Espace Economique Européen (EEE), englobant la Communauté Européenne, l'Autriche, la Suède, la Norvège, la Finlande et l'lslande, est entré en vigueur le 1er janvier l994. Ces 17 pays viennent de créer une zone de libre-échange "améliorée" mais sans union douanière. Cette zone représente un marché de 370 millions de consommateurs, soit 10 millions de plus que l'Alena (Accord de libre-échange nord-américain).

A en croire les chiffres, l'EEE constitue le plus grand marché du monde. Il concentre en effet 40 % des échanges mondiaux, et son produit intérieur brut (PIB) atteint 6.752 milliards de Dollars contre 6.507 milliards pour la zone créée par l'Alena.

Pétrole: La Norvège et la GB refussent de réduire leur production

La Norvège et la Grande-Bretagne n'ont pas répondu favorablement à l'appel du Sultanat d'Oman qui voulait que tous les pays producteurs de pétrole réduisent leurs livraisons.

Pour donner l'exemple, et comme déjà annoncé, ce dernier avait décidé de baisser sa production de 5%.

Algérie: Le déficit budgétaire 1994 fixé à 9,6% du PIB

Le président du Haut Comité d'Etat algérien a signé mercredi 29 décembre la Loi de Finances pour 1994.

Celle-ci comprend un déficit budgétaire de 125,3 milliards de Dinars, soit 9,6 % du produit intérieur brut. Les négociations avec le Fonds Monétaire International, portant sur un accord d'ajustement structurel, risquent de se compliquer.

Le Fonds exige en effet une forte réduction de l'impasse budgétaire, une dévaluation du Dinar et la fixation de taux d'intérêt réels positifs.

Electronique: La production japonaise en légère hausse en 1994

La production de l'industrie électronique japonaise devrait progresser de 0,7% cette année à 21.089,1 milliards de Yens, d'après les prévisions de l'Association des industries électroniques nipponnes.

L'électronique grand public devrait continuer à baisser pour la troisième année consécutive. La baisse prévue est de l'ordre de 3.3% à 3. 172,3 milliards de Yens.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc