×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Emploi & Carrière
Sondage du baromètre Axa
Réchauffement de la planète: les Marocains optimistes

Par L'Economiste | Edition N°:2736 Le 17/03/2008 | Partager

. Pour plus de 9 Marocains sur 10, il fera bon vivre au paysLe baromètre Axa de la retraite comporte traditionnellement une question accessoire relative à une thématique d’actualité. En 2006, c’était la fête de Noël. (Le Maroc, rappelons-le, a été intégré pour la première fois en 2007). Cette année, l’assureur a décidé d’inclure une question sur le réchauffement climatique. Alors, quelle est la perception des Marocains sur ce sujet?Selon cette enquête, 33% des retraités marocains se sentent «très concernés» par le changement climatique. Mais si on procède à une comparaison internationale, nos concitoyens font partie des « moins concernés par ce phénomène planétaire» : les retraités portugais, quant à eux, se sentent à 79% «très concernés » contre 93 au Japon et 70 en Italie. Le Maroc est un pays chaud, il n’est donc pas étonnant que pour 50% de nos retraités, contre 64% des actifs, la pénurie d’eau vienne en tête des préoccupations.«Cette inquiétude s’explique aussi par l’année de sécheresse que vient de traverser notre pays». Les habitants des régions du Nord du Maroc sont les plus nombreux à exprimer leur inquiétude quant à la pénurie d’eau: 69%.Au chapitre des graves retombées du changement climatique, la disparition des espèces animales ou végétales est la perspective qui préoccupe le moins les Marocains: 12% des retraités et 11% des actifs se disent inquiets. A la question «Pouvons-nous agir personnellement contre le changement climatique/le réchauffement planétaire? Sommes-nous prêts à changer nos comportements?», 37% des Marocains actifs et 38% des retraités pensent que oui. Par conséquent, pas la peine de leur demander «de payer plus pour des produits ou des solutions écologiques». En effet, à peine 38% de retraités et 37% d’actifs sont disposés à faire un effort pour acheter écolo. Les retraités marocains sont pessimistes quant à l’avenir des générations montantes. Ils sont 49% à penser que les générations futures souffriront «beaucoup» de ce problème, contre 78 pour les retraités portugais et 75 pour leurs homologues hongrois.Les retraités marocains dédouanent les individus de toute responsabilité dans le réchauffement climatique puisqu’ils sont 91% à la rejeter sur l’industrie ou les entreprises et 63% sur les gouvernements et les autorités. Plus de la moitié des Marocaines interrogées à ce sujet sont sans opinion. A la question «Quelle est la responsabilité de mon pays dans le changement climatique/réchauffement planétaire?», à peine 5% de nos compatriotes retraités estiment que notre gouvernement est en partie responsable. Seulement 4% des retraités pensent que  le Maroc contribue à la résolution des problèmes. 93% des Marocains sont convaincus que c’est dans notre pays qu’il fera bon vivre dans 20 ans, suivi du Canada (15%) et des Etats-Unis (10%).A noter que c’est la première fois que le Maroc intègre le baromètre Axa de la retraite, aux côtés de 26 pays industrialisés.


Méthodologie du baromètre

L’enquête sur la retraite a touché au Maroc un échantillon de 331 personnes actives âgées de plus de 25 ans et un groupe de 301 personnes préretraitées de moins de 75 ans. Il s’agit d’échantillons représentatifs de ces deux populations au plan de l’âge, du sexe, de la région et de la profession du chef de famille. Le baromètre 2007-2008 aborde plusieurs données relatives à la perception qu’ont les Marocains de certaines facettes de la retraite, notamment le bonheur à la retraite, l’allongement de l’âge à la retraite, les images spontanément associées à la retraite, la sécurité financière au moment de la retraite, l’évolution du niveau de vie à la retraite…Hassan EL ARIF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc