×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Emploi & Carrière
Les managers qui bougent

Par L'Economiste | Edition N°:1887 Le 01/11/2004 | Partager

. Moha Marghi, secrétaire général du ministère de l’AgricultureMoha Marghi, 53 ans, vient d’être promu secrétaire général du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes. Il succède à Hassan Benabderrazik.Natif d’Igoudmane (province d’Errachidia), Moha Marghi est lauréat de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II (1977), titulaire d’une licence d’économie (1990) et d’un diplôme de cycle supérieur de gestion à l’Iscae (1997). C’est en 1977 qu’il entre au ministère de l’Agriculture au sein du Bureau de la réforme agraire, à la section des études agronomiques et travaux d’allotissement, à Fès. Deux ans plus tard, il intègre le bureau du projet Fès-Keria-Tissa, dont il assurera le pilotage à partir d’octobre 1980. Promu directeur provincial de l’Agriculture de Fès-Taounate, en 1986, puis de Meknès en 1994, il sera nommé directeur de l’Office régional de mise en valeur agricole de Souss-Massa en 1998. Moha Marghi est désigné en 2000 directeur de la Production végétale. Poste qu’il occupait jusqu’à sa dernière nomination. Moha Marghi a enseigné à l’Ecole d’agriculture de Sahel Boutahr et à la Faculté de droit et d’économie de Fès. Il a également été formateur en analyse et gestion des projets auprès de la Banque mondiale et de la DRH du ministère. Moha Marghi a participé à plusieurs missions et rencontres internationales. Il a notamment travaillé avec la FAO en matière de formation des vulgarisateurs dans les pays du Proche-Orient et d’Afrique. Marié et père de trois enfants, il est membre du Bureau national de l’Association des ingénieurs agronomes marocains (AIAM), l’Association nationale de production et de protection des végétaux (ANAPPAV) et l’Association marocaine des agro-économistes (AMAECO). . Saâd Benchakroune confirmé à la tête de l’EACCESaâd Benchakroune vient d’être nommé directeur général de l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE), poste dont il assurait l’intérim. Le nouveau directeur de l’organisme public spécialisé dans les exportations alimentaires (sous la tutelle du ministère de l’Agriculture) est diplômé du troisième cycle en économie et du cycle supérieur de gestion de l’Iscae. Il a à son actif 30 ans d’expérience dans le secteur des exportations alimentaires, a été pendant dix ans délégué à l’étranger et 13 ans directeur technique à l’EACCE. Il a contribué à la préparation des dossiers de négociations agricoles avec l’Union européenne et les USA et pris part à toutes les phases de ces négociations. N. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc