×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Elections de l'Ordre des Architectes: Petits désordres dans l'opération

Par L'Economiste | Edition N°:517 Le 28/05/1999 | Partager

· Le taux de participation varie entre 55 et 75% selon les régions

· Des irrégularités mineures ont été observées

· La Commission nationale des élections doit se réunir aujourd'hui pour entériner les résultats


Tout est entré dans l'ordre ou presque après deux ans de bataille. Les élections du Conseil National de l'Ordre des Architectes se sont tenues comme prévu le vendredi 28 mai(1) en l'absence de M. Saïd El Fassi, président de l'Ordre et ancien ministre de l'Habitat. L'ancien président n'était pas candidat: il ne reconnaît toujours pas la validité du processus.
Une forte participation a été enregistrée. Le taux a varié entre 55 et 75% selon les régions, est-il indiqué. C'est dans la région de Fès que le taux de participation a été le plus fort. L'opération de vote, qui s'est déroulée à Casablanca, Rabat, Fès, Meknès, Marrakech, Oujda et Agadir, a été supervisée par une Commission nationale. Celle-ci est composée outre des présidents des sept Conseils régionaux, d'un notaire, d'un huissier de justice ainsi que des représentants du Ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement, de l'Urbanisme et de l'Habitat (un observateur dans chaque centre et deux représentants à Rabat). Cette même Commission doit se réunir aujourd'hui pour entériner les résultats de vote, soit quatre jours avant l'élection du nouveau bureau prévu pour le 4 juin. Seuls les candidats élus seront présents à cette séance. En attendant, un délai de recours doit être observé. Jusqu'à aujourd'hui, soit deux jours après la tenue des élections, aucun recours n'a été émis à la Commission nationale des élections, est-il indiqué.

Au niveau organisationnel, des insuffisances ont été enregistrées lors des élections du vendredi. L'opération de vote a frôlé la catastrophe à plusieurs reprises. En fait, tout s'est très bien passé au début. Ce n'est qu'après 18h30, heure de clôture des bureaux que les choses ont menacé de basculer. D'abord, la transmission des scores à la Commission nationale qui se trouvait à Rabat a tardé. Ce n'est qu'à 3h30 samedi matin, que les résultats définitifs sont parvenus à la Commission et qu'un PV a été signé, alors que c'était prévu à 23h la veille. Ensuite, des irrégularités dans le vote ont été relevées. Le cas le plus grave est celui d'un électeur qui n'était pas à jour de ses cotisations. L'article 40 de la loi 16-89 stipule que seuls sont électeurs "les architectes de nationalité marocaine inscrits au tableau de l'Ordre et à jour de leurs cotisations"(2). Il aura fallu l'intervention des membres de la Commission pour régler le problème et calmer les architectes qui ont demandé à ce que l'opération soit annulée. Mais l'architecte a payé ses cotisations en retard. Ce qui a clos l'incident, lequel a montré à quel point les esprits étaient échauffés.

(1) Cf L'Economiste du mercredi 26 mai 1999.
(2) Le montant de la cotisation est de 500 DH par an pour les architectes du secteur public et 1.000 DH pour ceux du privé.


Les architectes élus


Dans le secteur public:
MM. Mohammed El Malti, Mohammed Youssef El Mrabet, Naji Mohammed, Fouad Serghini, Hassan Maknoun et Ouadiâ Benabdellah.
Les suppléants sont: MM. Mostapha El Ouardani, Ali Nabil, Abdellaziz Salhi, Abdellah Bouhaya et Mohammed Saïd Sary.
Dans le secteur privé:
MM. Mohamed Ben El Khadir, Az-El Arab Benjelloun, Abdellah Ibrahim El Haïmer, Touimi Youssef Benjelloun, Abdelmoumen Benabdeljalil, Fadel Guerraoui, Rachid Ouazzani, Omar Farkhani et Mohamed Nahal.
Les suppléants sont: MM. Abdelouahed Mountassir, Youssef Hajhouj, Azzam Benmakhlouf, Mohamed Fikri Benabdellah, Ahmed Regragui, Jamaldine Hmami, Abourouh Mohamed Amrani, Fathallah Debbi et Mme Manal Laraki.
Pour les enseignants, le seul candidat élu est M. Larbi Bouayad.

Adil BOUKHIMA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc