×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

El Jadida: 4 appartements pour SOS Village

Par L'Economiste | Edition N°:2406 Le 22/11/2006 | Partager

. Un projet financé par Total Maroc. 36 enfants bénéficiaires C’est un toit qui s’offre à 36 enfants et quatre mères SOS. En effet, ces derniers ont bénéficié, la semaine dernière, de quatre nouveaux appartements dans SOS Village d’El Jadida. Le projet a été financé par la société Total Maroc. «La réalisation de la résidence a été gérée comme un vrai projet d’entreprise impliquant plus de 20 collaborateurs en plus des gérants», explique Dounia Boustani El Aalam, directrice des ressources humaines à Total Maroc.Par ailleurs, le centre d’El Jadida qui comporte 12 maisons meublées est opérationnel depuis cette année. Cinq à neuf enfants vivent comme des frères et soeurs avec une «mère» dans chaque maison et ne sont jamais séparés. La mère SOS leur apporte affection et sécurité. Elle est en même temps le chef de famille. Dotée d’un budget, elle se doit de gérer son ménage de façon autonome sur le plan économique. Et comme dans les autres villages, le directeur fait office de père de substitution pour tous les enfants. «Faire grandir des enfants dans les meilleures conditions est une préoccupation quotidienne», souligne Béatrice Beloubad, directrice nationale de SOS Villages-Maroc. Cette dernière compte d’ailleurs sur des associations et des partenariats pour participer aux budgets de fonctionnement. Il est question aussi de sensibiliser les cadres des entreprises pour parrainer un enfant. Le parrain s’engage à verser 100 DH/mois, soit 1.200 DH par an. «La contribution peut paraître dérisoire, mais elle peut sauver un enfant», ajoute la directrice. Actuellement SOS Villages aurait besoin de 20.000 parrains pour tout le Maroc afin d’assurer une prise en charge correcte pour les gosses. «Aujourd’hui, seulement 1.200 tuteurs sont engagés à nos côtés», déclare la direction. Et d’ajouter que «pour le village SOS d’El Jadida, en dehors d’Accor Maroc, aucune société ou entreprise de la région n’a encore exprimé son adhésion».De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc