×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Courrier des Lecteurs

Crédit-bail: Jeu de coudes pour la première place

Par L'Economiste | Edition N°:506 Le 13/05/1999 | Partager

· Discorde sur la base du classement
· Le secteur a pu résister à la régression de l'investissement en 1998
· Le crédit-bail immobilier toujours à la traîne


C'est une véritable guéguerre que se livrent les sociétés de leasing pour la première place du secteur. Le classement de ces sociétés -comme tout classement d'ailleurs- est contesté. Faut-il l'établir à partir de l'encours ou à partir de la production annuelle. Au niveau international, la classification générale des sociétés de leasing est basée sur l'encours net comptable au 31 décembre. «C'est une masse ressortant du bilan de la société et donc un chiffre parfaitement clair et comparable d'une société à l'autre», indique un responsable de l'Association Professionnelle des Sociétés de Financement (APSF). Sur cette base, c'est Maghrébail qui arrive en tête de liste avec un encours 1998 de 1,27 milliard de DH contre 1,29 milliard en 1997. Ce qui lui vaut une part de marché de 25,19%. Elle est suivie de Maroc Leasing avec un actif net immobilisé de 1,17 milliard de DH en progression de 15,34% par rapport à l'exercice précédent. Cette donnée lui procure donc une part de marché de 23,23%. La troisième place revient à Sogelease avec 17,59% de l'encours total.
Petit chassé-croisé cependant lorsqu'il s'agit de classer les huit sociétés de crédit qui se partagent le secteur sur la base de leurs réalisations au terme de l'exercice clos. Là c'est Maroc Leasing qui devient leader avec 25% de part de marché en 1998. La société a distribué 722 millions de DH de crédits à sa clientèle à fin décembre 1998 contre 666,3 millions en 1997. Sogelease remonte en deuxième position avec une production de l'ordre de 543 millions de DH et 19% du total secteur. Elle dame ainsi le pion à Maghrébail qui était en tête l'exercice précédent et qui se retrouve troisième. Sa part de marché en 1998 est évaluée à 17,5%. Loin derrière, Attijari Locabail a réussi à couvrir 1,3% du marché au bout de son premier exercice.
Ceux qui contestent ce classement se justifient par le fait que «ces réalisation sont exprimées en hors-taxe et n'incluent pas les consolidations». De plus, ils soutiennent que «ce chiffre peut être traité différemment d'une société à l'autre et n'est donc pas toujours comparable».
Mais au-delà de cette bousculade pour la première place, force est de constater que le leasing en général a pu résister à la régression de l'investissement en 1998 et a su maintenir le même niveau de production qu'en 1997. Les investissements financés par crédit-bail en 1998 représentent 2,8 milliards de DH contre 2,9 milliards un an auparavant. Le leasing mobilier continue à se tailler la part du lion, représentant 93,5% du total distribué. Ceux qui veulent faire la différence devront donc à l'avenir développer l'activité crédit-bail immobilier qui demeure à la traîne.

Hanaa FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc