×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Cosmétiques: Yves Rocher densifie son réseau

Par L'Economiste | Edition N°:471 Le 25/03/1999 | Partager

· Credo: Populariser la marque

· 400.000 clientes prévues pour 1999

· 48 points de vente


Depuis l'ouverture de la filiale de représentation d'Yves Rocher à Marrakech, 48 centres de beauté et magasins ont vu le jour. La plus grande concentration se trouve sur Casablanca avec 16 magasins et seulement 4 à Rabat et 4 à Marrakech. Il existe aussi un magasin à Laâyoune. «C'est le meilleur moyen de populariser la marque», explique M. Mohamed Mouhyi, directeur général de la société Soabidis, représentante exclusive de la marque.
Le chiffre d'affaires réalisé le prouve: Près de 42 millions de DH en 1998 avec 330.00 clientes et pour l'année en cours un chiffre d'affaires de 51 millions avec 400.000 clientes.
Le développement des centres se fait par le biais de la franchise. La formule permet aux femmes de devenir à leur tour des opérateurs économiques indépendants et leur garantit une marge de 30% (autant que les pharmaciens) sans s'acquitter des droits d'entrée. Elle assure aux franchisées une assistance technique pour la gestion de leur fonds de commerce. Une formation continue est dispensée tous les trois mois pour qu'elles soient tenues au courant des dernières nouveautés. Pour leur faciliter la tâche, deux livraisons gratuites par mois sont effectuées.
Pour l'instant, la vente en magasin est le seul créneau exploité au Maroc, alors que la plus grosse part des ventes du produit Yves Rocher au niveau mondial se fait par correspondance (51%) et par réunion à domicile (19%).

Le coeur de cible de la marque est représenté par la tranche d'âge se situant entre 15 et 45 ans. Mais aujourd'hui Yves Rocher s'intéresse aussi aux femmes de plus de 45 ans, avec le lancement d'un nouveau sérum végétal au Shiitaké qui aurait des vertus de rajeunissement de l'épiderme.
«La marque bénéficie d'un bon rapport qualité/prix et véhicule des valeurs sûres», précise M. Mouhyi. C'est aussi l'avis de M. Thierry de La Ville Gégu, directeur de la Communication du groupe qui souligne que «Chez Yves Rocher le respect de la nature est primordial». Depuis 1992, les tests sur animaux ont été supprimés et sont réalisés en laboratoire sur des végétaux afin de vérifier l'innocuité des produits. Près de 98% des emballages sont recyclables et le reste incinéré, produit de l'énergie. L'objectif est de créer une industrie propre qui respecte l'environnement, d'où leur certification ISO 14001.
Mais ce ne sont pas les seules valeurs qui font le credo d'Yves Rocher. Le respect de la femme est aussi très important. Au niveau international, la marque de cosmétique se distingue des autres parce qu'elle n'est pas basée sur des diktats de beauté artificielle souvent difficiles à reproduire. Elle s'adresse à la femme telle qu'elle est vraiment, sans la conditionner.
Ainsi, pour s'adapter à chaque type de peau, à chaque profil de femme, à chaque âge, Yves Rocher vend actuellement 500 produits différents. «L'objectif est de ne pas laisser une cliente repartir anonymement», fait observer le directeur de la Communication. L'utilisation de mots simples contribue à démocratiser le produit afin de rendre la beauté accessible pour toutes.

Radia LAHLOU


L'Oréal lance trois nouveaux produits


LA multinationale L'Oréal a un programme chargé. Elle effectue pour ce premier trimestre trois grands lancements. Dans la parfumerie, elle introduit "Noa", le dernier parfum de Cacharel. Autre produit, qui arrive à point avec l'été, la crème amincissante, GlucoBlock des laboratoires Vichy. A titre anecdoctique, M. Patrice de Stoecklin, directeur général de la filiale française au Maroc, rappelle "qu'historiquement les surcharges graisseuses chez la femme, plus vulgairement appelées culottes de cheval, étaient destinées à stocker les réserves en alimentation pour le foetus lorsque la femme est enceinte. Les temps ayant changé avec l'abondance des produits alimentaires, ces surcharges deviennent maintenant inutiles". Pour ce produit comme pour les laques Infinium qu'elle vient de lancer, L'Oréal a choisi des réseaux de distribution spécificiques, la pharmacie pour l'amincissant et le coiffeur pour les laques. La multinationale cherche ainsi à mieux positionner ses produits. "L'Oréal veut développer les différents circuits de distribution de manière à cultiver sa différence".
Les résultats consolidés de L'Oréal pour 1998, bien qu'encore provisoires affichent une hausse de 9,1% du chiffre d'affaires et de 12,1% du résultat net. Le chiffre d'affaires est de 81,5 milliards de Francs français et le résultat net est estimé à 4,71 milliards.

Fatima MOUSSADEQ

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc